Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
27 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
76 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
89 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
111 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
132 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
146 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
160 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
188 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
195 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
209 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
216 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
251 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
265 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
279 jours

Abiteboul : Renault doit en finir avec les week-ends "chaotiques"

partages
commentaires
Abiteboul : Renault doit en finir avec les week-ends "chaotiques"
Par :
30 oct. 2019 à 11:43

Le directeur général de Renault F1, Cyril Abiteboul, était heureux de voir son écurie réaliser un bon résultat après un week-end "chaotique" à Mexico, mais est frustré par le fait que la structure "se rend la vie difficile".

Les préparatifs de Renault pour la course du Mexique ont été grandement perturbés par un problème de "pollution" du système de refroidissement des R.S.19 lors des EL3. Après une élimination de Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg en Q2, l'Australien a été le seul pilote de la grille à démarrer en pneus durs. Au prix d'un premier relais de 50 tours, il s'est positionné confortablement dans le top 10 pour terminer huitième. Du côté de l'Allemand, la dixième place a été acquise sur tapis vert après un accrochage dans le dernier tour avec Daniil Kvyat, qui a été pénalisé.

"Nous avons inscrit quelques points", a déclaré Abiteboul à Motorsport.com. "Nous avons plus ou moins maintenu notre avantage face à Racing Point et Toro Rosso, nous avons réduit l'écart avec McLaren. Au vu de la situation de nos voitures en EL3, c'était un super résultat. Il est important d'avoir un bon rythme à chaque week-end, parce qu'il y a de la pression après une saison comme celle-ci, donc il faut avoir des courses correctes comme celles-ci."

Lire aussi :

"Mais ça a encore été un week-end un peu chaotique, et quelle que soit la compétitivité de notre voiture, nous devons arrêter ça. Nous ne devons pas nous rendre la vie difficile, c'est pourtant ce que nous faisons. Parfois, ce sont aussi des tiers qui font ça, mais c'est la course, et il faut que nous restions concentrés pour les manches restantes."

Les chances de Renault de revenir sur la quatrième place de McLaren semblent tout de même très minces, au vu de l'écart de 38 points à trois courses du terme, et le Losange va surtout devoir assurer sa cinquième position alors que Toro Rosso et Racing Point ne sont pas loin, à neuf unités derrière.

"Je crois toujours que nous avons un meilleur package global", ajoute Abiteboul. "Quand je vois le nombre de points que nous avons perdu, et que nous sommes quand même dans cette position, ce n'est pas mal. Je pense que si nous avons des week-ends tranquilles, nous pourrons maintenir cette position. Mais je n'en suis pas satisfait, j'aimerais être avec McLaren. C'était l'objectif pour la saison, et c'était réalisable, et c'est là qu'il faudra être la saison prochaine."

Lire aussi :

Abiteboul a dans tous les cas salué la course de Ricciardo et la stratégie osée de l'écurie. "C'est toujours la même situation quand nous nous qualifions à ces places, chaque week-end ça semble être une raison différente. Ce n'est pas une excuse, mais il faut inventer quelque chose en course pour refaire notre retard, ce que nous avons fait. À mon avis, ça a fonctionné pour Daniel. Évidemment, nous pouvons avoir des regrets qu'il n'ait pas pu dépasser Pérez, je pense qu'il a été un peu ambitieux. Il a juste freiné trop tard, point. Je pense qu'il nous manque un peu de vitesse de pointe par rapport à Racing Point, en dépit du DRS."

"Il a fait une course fantastique, surtout au milieu, il enchaînait les meilleurs tours personnels et la voiture se comportait très bien. De notre côté, nous avons été extrêmement surpris par la vie des pneus, c'était encore mieux qu'attendu avant la course, donc il était très clair de notre côté qu'un arrêt allait fonctionner. Sans cette collision, nous aurions pu avoir un meilleur résultat avec Nico. C'est la course. C'est un peu sale, mais c'est le milieu de peloton. Bienvenue dans la jungle !"

Avec Adam Cooper 

Article suivant
F1: les horaires TV sur RSI, Sky et Canal+ du week-end du Grand Prix d'Austin

Article précédent

F1: les horaires TV sur RSI, Sky et Canal+ du week-end du Grand Prix d'Austin

Article suivant

Mercedes et Red Bull se méfient du contrôle du plafond de dépenses

Mercedes et Red Bull se méfient du contrôle du plafond de dépenses
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Catégorie Course
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard