GP d'Abu Dhabi 2021 : la FIA fait le point sur l'enquête

Un mois après la finale polémique de la saison 2021 de Formule 1, la FIA a fait le point sur les échéances à venir de son enquête interne.

GP d'Abu Dhabi 2021 : la FIA fait le point sur l'enquête

Près d'un mois après avoir annoncé, à l'initiative de l'ex-président Jean Todt, l'ouverture d'une enquête pour tirer toutes les conclusions nécessaires, la FIA est entrée dans la phase active sous l'impulsion de son nouveau président, Mohammed ben Sulayem. L'analysé détaillée des événements qui ont marqué la fin du Grand Prix d'Abu Dhabi, au terme duquel Max Verstappen a été sacré Champion du monde en dépassant Lewis Hamilton dans le dernier tour, a véritablement commencé. 

Ce jeudi, la FIA a fait le point sur cette enquête et sur son évolution, tout en donnant des échéances plus précises. Le processus a été confié à Peter Bayer, Secrétaire général dédié au Sport à la FIA et tout récemment nommé directeur Monoplace. Charge à lui de proposer des évolutions pour "optimiser l'organisation de la structure F1 de la FIA". 

Rappelons que la polémique était née du fait que le directeur de course Michael Masi avait autorisé seulement les retardataires placés entre Hamilton et Verstappen à se dédoubler avant de relancer la course pour le dernier tour. Mercedes avait porté réclamation mais n'avait pas obtenu gain de cause, avant de notifier son intention de faire appel puis d'y renoncer.

La FIA va se pencher mercredi prochain sur la manière dont a été gérée la procédure de voiture de sécurité à Abu Dhabi, puis prévoit ensuite d'échanger avec tous les pilotes de Formule 1. Les conclusions définitives seront dévoilées à l'occasion du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA programmé à Bahreïn le 18 mars, soit le week-end du premier Grand Prix de la saison 2022. Néanmoins, des décisions ne sont pas à exclure avant cette date. 

Par ailleurs, depuis l'issue de ce dernier Grand Prix de la saison 2021, Lewis Hamilton n'a toujours pas publiquement repris la parole, ni même par l'intermédiaire des réseaux sociaux, ce en dépit des spéculations évoquant une éventuelle retraite prématurée. 

Ce qu'annonce la FIA ce 13 janvier 

À la suite de la décision du Conseil Mondial du Sport Automobile à Paris le 15 décembre 2021, l'administration de la FIA, sous la direction de Mohammed Ben Sulayem, a débuté l'analyse détaillée des événements du dernier Grand Prix d'Abu Dhabi de Formule 1.

Le président de la FIA a lancé une consultation avec toutes les équipes de F1 sur plusieurs sujets, dont celui-ci.

Le 19 janvier, une question à l'ordre du jour du Comité sportif de la FIA sera dédiée à l'utilisation du Safety Car.

L'étape suivante sera une discussion commune avec tous les pilotes de F1.

Le résultat de cette analyse détaillée sera présenté à la Commission F1 en février et les décisions finales seront annoncées lors du Conseil Mondial du Sport Automobile de Bahreïn, le 18 mars.

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a demandé à Peter Bayer, Secrétaire général du Sport et récemment nommé directeur Monoplace, des propositions pour analyser et optimiser l'organisation de la structure F1 de la FIA pour la saison 2022.

Lire aussi :

partages
commentaires
Villeneuve sur une retraite prématurée de Hamilton : "Qui sait ?"
Article précédent

Villeneuve sur une retraite prématurée de Hamilton : "Qui sait ?"

Article suivant

Marcin Budkowski quitte l'écurie Alpine

Marcin Budkowski quitte l'écurie Alpine
Charger les commentaires