Derrière Grosjean, Massa a repensé à la Hongrie 2009

partages
commentaires
Derrière Grosjean, Massa a repensé à la Hongrie 2009
Pablo Elizalde
Par : Pablo Elizalde
29 sept. 2017 à 10:00

L'incident survenu à Sepang en fin de deuxième séance d'essais libres a rappelé de mauvais souvenirs à Felipe Massa, qui suivait Romain Grosjean, victime du détachement d'une plaque d'égout.

La voiture endommagée de Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Felipe Massa, Williams FW40
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Felipe Massa, Williams FW40
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Dans l'enchaînement rapide du virage 12, cette plaque s'est soulevée au passage de Valtteri Bottas, avant que Romain Grosjean roule dessus et sorte violemment de la piste, ne pouvant rien faire suite à la défaillance de son pneumatique arrière droit. Si la Haas du Français a été sérieusement endommagée, lui est ressorti indemne après cette frayeur. Derrière lui, Felipe Massa s'est immédiatement souvenu de son grave accident survenu en Hongrie, lorsqu'il avait reçu un ressort dans le casque et s'était blessé à l'œil. 

"Heureusement cette fois-ci, rien n'a volé sur ma voiture, et c'est bien aussi que Romain n'ait pas eu de problème dans cet accident", souffle le pilote Williams, soulagé, auprès de Motorsport.com. "Sa voiture oui, mais lui ça va." 

"Je pense que la FIA doit tout contrôler correctement, de manière à ne plus voir ces choses-là. J'étais la voiture juste derrière ; la première chose à laquelle j'ai pensé, c'est que j'avais déjà pris un ressort dans la tête, donc une plaque d'égout c'est peut-être un peu trop ! J'ai pu voir qu'il [Grosjean] était passé sur quelque chose, mais je ne savais pas exactement ce que c'était. Heureusement, il n'est rien arrivé."

Après cette sortie de piste, Romain Grosjean a dû revoir les images pour comprendre ce qui s'était réellement passé. Le pilote Haas était lui aussi soulagé d'être indemne, tout en regrettant le temps de piste perdu à cause de cette mésaventure.

"J'ai vu les images et, apparemment, une plaque d'égout est sortie", a-t-il constaté. "C'était dans la trajectoire et j'ai eu un gros choc, un impact à l'arrière droit, puis j'ai vu que le pneu n'était plus là. Je suis parti en tête-à-queue puis dans le mur, ce n'est pas idéal." 

"Je pense qu'ils doivent régler ça, c'est dommage. J'espère que nous avons trouvé un bon set-up pour demain et que les plaques ne bougeront pas. Je vais bien, c'est le plus important. Nous devons préparer la voiture et je suis certain que tout sera réglé du côté du circuit."

Directeur de l'écurie Haas, Günther Steiner a quant à lui évoqué un incident "inacceptable" "Ces choses-là ne devraient pas arriver sur un circuit permanent, et ne devraient arriver sur aucun circuit. C'est à mon avis inacceptable, et pas conforme aux standards. Je n'ai parlé à personne, mais la prochaine chose à faire est de s'assurer de comment prouver que ça n'arrivera pas en course. En course, cela aurait été un gros désastre."

 Propos recueillis par Adam Cooper

Prochain article Formule 1
Grand Prix de Malaisie: le Formule 1 en direct en Suisse

Previous article

Grand Prix de Malaisie: le Formule 1 en direct en Suisse

Next article

La grille de départ du Grand Prix de Malaisie

La grille de départ du Grand Prix de Malaisie
Charger les commentaires