Accident Jules Bianchi - Du "pronostic alarmiste" au "marathon" du pilote

Comme la famille Schumacher, qui ne communique au sujet de l'état de santé de son Champion que lorsque cela se justifie réellement, la famille Bianchi fait bloc autour de Jules, et adopte un silence respecté par tous.

Pilote ou non, Jules Bianchi est un jeune homme se battant toujours après six mois pour sortir du coma, suite à un terrible accident survenu lors du Grand Prix du Japon 2014.

Près des siens en France (Nice) depuis 7 semaines après l'accident, Bianchi donne des signes d'espoir à sa famille, même si de nombreuses questions concernant ce que sera sa vie dans les mois et années à venir demeurent en suspens.

 

Tous ses organes fonctionnent normalement

Philippe Bianchi, père de Jules

"La seule chose que l'on puisse affirmer, c'est qu'il se bat avec force, comme il s'est toujours battu, avant et après l'accident", déclare Philippe Bianchi, son père, dans une interview accordée au quotidien Nice-Matin. "Chaque jour, Jules accomplit un marathon. D'un point de vue médical, son état est stable. Il est assez autonome. Pas de problème physique. Tous ses organes fonctionnent normalement, sans assistance. Mais, pour l'instant, il reste inconscient, dans le coma".

La famille Bianchi sait que le suivi d'un patient dans le coma est fait de hauts et de bas et reste unie autour de celui qui portait la combinaison Marussia l'an dernier, et disposait, selon nos informations, d'un baquet Sauber pour la saison 2015.

 

Le jour et la nuit depuis l'opération japonaise

"Pour ce genre de traumatisme, on le sait, l'évolution est très lente. Par rapport à ce que nous a dit le professeur japonais qui l'a tout de suite opéré à Yokkaichi, c'est déjà le jour et la nuit. Là-bas, quand nous sommes arrivés, avec la maman de Jules, il n'y avait plus d'espoir. Le pronostic était alarmiste. On parlait de lésions irréversibles. D'un an de délai au moins avant de pouvoir le transférer, ce qui fut finalement fait au bout de sept semaines, car il a très vite pu respirer à nouveau par ses propres moyens. Le plus important, pour stimuler Jules, c'est qu'il sente une présence constante à ses côtés".

 

Il fait un putain de boulot. Il avance. 

Philippe Bianchi, père de Jules

Mentalement comme physiquement, toute la famille Bianchi est mise à l'épreuve, Jules le premier. Mais le jeune français se bat, assure son père.

"Jules est jeune. Il a 25 ans. Il est très fort physiquement puisqu'il a survécu à un tel choc. Vous savez, je suis très fier de Jules. Je l'ai toujours été, mais là... Il fait un putain de boulot. Il avance. Donc on espère une nouvelle évolution. La prochaine, ce serait qu'il sorte du coma. De temps en temps, à son chevet, on voit qu'il se passe des choses. À certains moments, il est plus "actif", il bouge plus, sa main nous serre... Mais s'agit-il de simples réflexes ou de vraies réactions? Difficile de savoir. L'important, c'est qu'il soit suivi par d'excellents spécialistes. Et près des siens". 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jules Bianchi
Équipes Manor Racing
Type d'article Actualités
Tags accident, coma, convalescence, hopital, jules bianchi, santé