"Accord de principe" en vue d'un retour en F1 du GP de Turquie

partages
commentaires
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
Co-auteur:
12 avr. 2017 à 07:30

Le Grand Prix de Turquie semble en passe de rejoindre de nouveau le calendrier de la Formule 1, selon Vural Ak, responsable du circuit d’Istanbul.

La grille de départ
Robert Kubica, Lotus Renault GP
Jarno Trulli, Team Lotus, TL11
Recep Tayyip Erdoğan, le président de la Turquie, reçoit Chase Carey, le directeur général de la F1, dans le Complexe Présidentiel

L’officiel était présent ce mardi lors de la réunion entre Chase Carey, le directeur général du Formula One Group, Recep Tayyip Erdogan, le président de la Turquie, et Akif Cagatay Kilic, le ministre de la jeunesse et des sports, notamment.

Au centre des discussions, la question d’un retour en discipline reine de l’Istanbul Park, qui a accueilli la F1 entre 2005 et 2011. Si rien n’a filtré dans les heures qui ont suivi cette rencontre, Ak s’est exprimé plus tard, à l'occasion du dîner de l’Automotive Journalists Association, révélant qu’un "accord de principe" était en place.

"Nous avons eu une réunion à Ankara plus tôt aujourd’hui [mardi] avec le Président et Chase Carey de Liberty Media, que j’avais précédemment invité personnellement en Turquie. Tout ce que je peux dire à ce stade est que les réunions se sont vraiment bien passées et que nous avons un accord de principe. Même si le contrat n’a pas encore été signé."

Vural Ak est l’homme qui, il y a cinq ans, a conclu un accord de location-vente de 11 années portant sur le tracé construit par Hermann Tilke. En 2013, il a tenté de décrocher un engagement auprès de Bernie Ecclestone, alors à la tête de la FOM, pour que la piste soit de nouveau au programme du grand cirque, mais le Britannique aurait demandé 26 millions de dollars (environ 24,5 millions d’euros) de droits d’inscription pour la première année seulement, ce qui a fait capoter l’affaire.

Avec la défection de la Malaisie à partir de 2018 mais les retours des Grands Prix de France et d’Allemagne, le calendrier pourrait ainsi, s'il reste en l'état, culminer à 22 Grands Prix si jamais un contrat formel avec la Turquie était conclu.

Avec Abdullah Celik et Charles Bradley

Sondage mondial des fans 2017
Prochain article Formule 1
Hamilton le plus populaire, dernier jour pour le sondage des fans !

Previous article

Hamilton le plus populaire, dernier jour pour le sondage des fans !

Next article

Retour du GP de Turquie : Liberty en discussion avec le gouvernement

Retour du GP de Turquie : Liberty en discussion avec le gouvernement

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Charles Bradley
Type d'article Actualités