Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Les 10 écuries de F1 ont signé les nouveaux Accords Concorde

partages
commentaires
Les 10 écuries de F1 ont signé les nouveaux Accords Concorde
Par :
Co-auteur: Benjamin Vinel

L'ensemble des écuries aujourd'hui présentes en Formule 1 ont adopté les nouveaux Accords Concorde, qui les engagent dans la discipline pour cinq années supplémentaires.

C'est un jour historique pour la Formule 1, dont les dix écuries constituant le plateau à l'heure actuelle ont signé les nouveaux Accords Concorde. La précédente entente prenait fin à l'issue de la saison, et les négociations ont duré de longs mois pour mettre en place un nouveau cadre qui couvrira la période allant de 2021 à 2025. 

Mercredi, trois écuries avaient annoncé avoir paraphé les accords (McLaren, Ferrari et Williams), ouvrant la voie à une annonce plus large. C'est désormais chose faite et cela confirme avant tout la présence des dix équipes en F1 pour les cinq prochaines années. Sur ce point, cela met fin notamment à quelques incertitudes qui régnaient encore, à savoir l'engagement de l'équipe Haas F1 sur le long terme, ou encore celui de Renault F1 et de Mercedes. Si la signature des Accords Concorde n'empêche pas une équipe de changer de mains par la suite, cela garantit dans les faits que la structure en tant que telle sera sur la grille. 

Lire aussi :

Les Accords Concorde sont trilatéraux, puisqu'ils sont passés entre la F1, la FIA et les écuries. Ils permettent de graver dans le marbre de nombreux enjeux majeurs qui concernent particulièrement la répartition des revenus entre les écuries mais aussi le mode de gouvernance de la discipline ou encore de nombreux autres aspects économiques, commerciaux et politiques. 

Propriétaire de la F1 depuis janvier 2017, Liberty Media a mis plusieurs ingrédients au cœur des négociations pour faire entrer le championnat dans une nouvelle ère. Le but est d'avoir un plateau plus équilibré, aux performances plus resserrées, notamment en réduisant le fossé économique entre les grandes et les petites équipes. 

"Cette année est inédite pour le monde entier, et nous sommes fiers que la Formule 1 se soit unie ces derniers mois afin de reprendre les courses en toute sécurité", souligne Chase Carey, président de la F1. "Nous avons dit il y a quelques mois qu'en raison de la nature fluctuante de la pandémie, il faudrait davantage de temps pour trouver un terrain d'entente sur les Accords Concorde, et nous sommes satisfaits d'avoir obtenu en août l'accord des dix écuries sur les projets pour l'avenir de notre sport à long terme."

"Tous nos fans veulent voir des courses plus serrées, des batailles roue contre roue et des équipes qui ont toutes des chances de monter sur le podium. Les nouveaux Accords Concorde, de concert avec la réglementation 2022, poseront les bases pour en faire une réalité et créer un environnement qui, d'une part, est plus équitable financièrement, et d'autre part, réduit les écarts entre les écuries sur la piste."

Jean Todt se félicite également de la stabilité que va apporter la signature de ces nouveaux accords et des bases posées pour une nouvelle ère. "Lors de ses 70 ans d'histoire, la Formule 1 s'est développée à un rythme remarquable, améliorant la sécurité, la technologie et la compétition jusqu'à la limite absolue", insiste le président de la FIA. "Ce jour confirme qu'un nouveau chapitre enthousiasmant de cette histoire est sur le point de commencer. Alors que le monde entier fait face à un défi sans précédent, je suis fier de la manière dont tous les acteurs de la Formule 1 ont travaillé ensemble, dans le meilleur intérêt de notre sport et des fans, pour se mettre d'accord sur le chemin à suivre : une compétition plus viable, équitable et passionnante au sommet du sport automobile."

Hamilton presse Pirelli pour avoir de meilleurs pneus en F1

Article précédent

Hamilton presse Pirelli pour avoir de meilleurs pneus en F1

Article suivant

Le GP de Turquie aurait sa place au calendrier 2020

Le GP de Turquie aurait sa place au calendrier 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine