Incident du départ : Bottas pointé du doigt par Räikkönen et Verstappen

partages
commentaires
Incident du départ : Bottas pointé du doigt par Räikkönen et Verstappen
Par : Fabien Gaillard
14 mai 2017 à 15:54

Éliminés dès le départ dans l'accrochage du premier virage, Max Verstappen et Kimi Räikkönen mettent en avant le rôle de Valtteri Bottas dans cet incident.

Felipe Massa, Williams FW40, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17, au départ de la course
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, contraint à l'abandon
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, contraint à l'abandon
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08, alors que Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, sort large après un contact
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, contraint à l'abandon
La voiture de Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H est ramenée
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB13

Tous trois auteurs d'envols diversement bons, le #77, le #7 et le #33 se sont retrouvés côte à côte au moment d'aborder la remontée vers le virage 2. Cependant, la proximité était trop grande et un léger contact entre Bottas et Räikkönen a envoyé la Ferrari dans la Red Bull de Verstappen, éliminant dès le premier tour les deux acteurs majeurs du Grand Prix de la saison précédente.

"J’ai été touché par l’arrière droit, je crois que c’était Bottas, et après je suis allé heurter Max", a ainsi expliqué le Champion du monde 2007 au micro de Sky Sports, après sa sortie de voiture, dont le train avant était cassé.

"Il n’y avait rien d’autre à faire, il y avait trop de dégâts sur la voiture. Je n’ai pas vu les images. J’ai été heurté par l’arrière et j’ai rebondi sur Verstappen."

Le Néerlandais, justement, est aussi revenu sur l'incident, qui a également brisé son train avant, en mettant en avant le rôle de Bottas dans son déclenchement : "Je pense qu'on peut clairement voir ce qui s'est passé : Valtteri percute Kimi et ensuite, évidemment, il était difficile pour Kimi de contrôler la voiture, donc il m'a touché."

"Normalement, trois voitures [dans le virage 1], c'est faisable, c'est toujours très serré. C'est malheureux. Quand on est à l'extérieur, on sait que c'est un peu difficile, j'ai juste laissé un peu d'espace, mais ensuite, une Ferrari m'a percuté. Ça fait partie de la course."

Il est à noter que, si l'incident a été rapporté aux commissaires de course, ceux-ci ont décidé de n'infliger aucune sanction, estimant qu'aucun des trois pilotes n'était "totalement ou majoritairement responsable" de l'accrochage.

Prochain article Formule 1
Sauber sort de nulle part grâce à une stratégie risquée

Previous article

Sauber sort de nulle part grâce à une stratégie risquée

Next article

Ocon poursuit sa série et s'offre une cinquième place

Ocon poursuit sa série et s'offre une cinquième place