Adrián Campos est décédé

Ancien pilote de F1, davantage connu pour sa deuxième carrière en tant que patron d'écurie, Adrián Campos s'est éteint à l'âge de 60 ans.

Adrián Campos est décédé

Pilote puis directeur d'équipe, Adrián Campos est décédé à l'âge de 60 ans. L'écurie Campos Racing, dont il était le président et fondateur, a annoncé la nouvelle la nuit dernière.

"Aujourd’hui est le jour le plus triste de l’histoire de Campos Racing", dit le communiqué. "Notre président et fondateur, Adrián Campos Suñer, nous a quittés. Son cœur s’est arrêté de battre, mais sa mémoire sera le moteur qui nous maintiendra tous motivés pour perpétuer son héritage."

Né le 17 juin 1960 à Alzira, en Espagne, Adrián Campos a grimpé les échelons via les formules de promotion telles que la F3 puis la F3000 dans les années 80. Il a ensuite accédé à la Formule 1, disputant la totalité de la saison 1987 sous les couleurs de l'écurie Minardi ainsi que cinq Grands Prix la saison suivante (dont trois non-qualifications). Sur cette période, il a pris 17 départs dans la catégorie reine, ne voyant l'arrivée que par deux fois en raison de nombreux problèmes de fiabilité qui rongeaient la Minardi M187. Son meilleur résultat reste une 14e place obtenue à domicile, lors du Grand Prix d'Espagne 1987 à Jerez.

Adrián Campos s'est ensuite tourné vers le Tourisme, remportant notamment le championnat d'Espagne de la catégorie en 1994, puis vers l'Endurance, avant de raccrocher le casque pour fonder son équipe en 1998. Sa structure lui a permis de repérer Fernando Alonso en karting, puis de contribuer à son éclosion en le faisant débuter en monoplace, avant que celui-ci ne rejoigne Minardi en F1 puis Renault pour exploser définitivement.

L'écurie Campos est devenue une référence en World Series by Nissan puis en GP2, après y avoir fait son entrée en 2005, décrochant le titre par équipes en 2008, avant de quitter la catégorie pour se consacrer à la F3. L'équipe est de nouveau présente en F2 depuis plusieurs années.

Au milieu de ce parcours, l'on trouve une parenthèse importante autour d'un projet F1 porté par l'Espagnol. L'écurie Campos était l'une des trois nouvelles équipes retenues par la FIA pour s'engager dans la catégorie reine en 2010. Le montage financier n'a toutefois pas tenu longtemps et l'équipe n'a jamais couru en F1 sous le nom de Campos puisqu'elle a rapidement été rachetée pour devenir HRT, avant de disparaître au terme de la saison 2012.

Adrian Campos, Minari M187 Motori Moderni
partages
commentaires
Sainz : "Une journée que je n'oublierai jamais"

Article précédent

Sainz : "Une journée que je n'oublierai jamais"

Article suivant

Sebastian Vettel a moulé son baquet chez Aston Martin

Sebastian Vettel a moulé son baquet chez Aston Martin
Charger les commentaires