Adrian Newey de retour de blessure chez Red Bull

Adrian Newey a manqué plusieurs courses après un accident de vélo, mais il est de retour dans le garage Red Bull et n'a rien perdu de ses compétences.

Adrian Newey de retour de blessure chez Red Bull

On vient de l'apprendre, si Adrian Newey a manqué plusieurs Grands Prix après la trêve estivale, c'est parce qu'il s'est blessé dans un accident à vélo. Le sexagénaire a dû être hospitalisé pour subir des opérations et a ensuite connu une période de convalescence, mais il a fait son retour dans le garage Red Bull au Grand Prix de Turquie.

Or, la présence du légendaire ingénieur britannique s'est avérée cruciale sur un circuit d'Istanbul où les RB16B ont souffert d'un manque de stabilité et d'un sous-virage handicapant lors des essais libres du vendredi, comme le révèle Helmut Marko à la chaîne allemande Sky F1.

"Nous sommes dans une bonne situation quant à l'envergure [de notre département d'ingénierie], mais Newey est évidemment notre figure de proue", affirme le conseiller sportif de Red Bull. "Au début, nous ne connaissions pas la gravité de la blessure, et il a dû subir plusieurs opérations. Mais il est désormais de retour. Je ne veux pas dire qu'il est en pleine forme, mais il est là pour faire son travail et il a immédiatement décelé les difficultés que nous avions au niveau des réglages." Les deux pilotes Red Bull, Max Verstappen et Sergio Pérez, sont ensuite montés sur le podium.

Newey a beau avoir pris un léger recul depuis quelques années, le rôle de directeur technique étant assuré chez Red Bull Racing par l'ingénieur tricolore Pierre Waché depuis 2018, l'Anglais reste très impliqué dans l'écurie avec un poste de Chief Technical Officer qui englobe la F1 et d'autres projets. Red Bull aura bien besoin de sa contribution lors d'une fin de saison où les deux titres mondiaux devraient se jouer à des détails entre Lewis Hamilton et Max Verstappen chez les pilotes et avec Mercedes côté constructeurs.

Le directeur d'équipe Christian Horner n'est d'ailleurs pas rassuré face à la puissance des Flèches d'Argent : "Si l'on regarde la vitesse de pointe de Lewis en particulier, c'était dans les 15 km/h ou 20 km/h plus vite après la courbe dans la ligne droite [à Istanbul]. C'est phénoménal. Il faut que nous trouvions un peu de vitesse de pointe. Et nous avons des circuits à venir qui vont nous convenir, espérons-le, mais nous savons qu'Austin est le territoire de Hamilton, alors nous allons devoir être à notre meilleur niveau."

Lire aussi :

Avec Norman Fischer

partages
commentaires

Related video

Pato O'Ward confie ses rêves ambitieux de F1
Article précédent

Pato O'Ward confie ses rêves ambitieux de F1

Article suivant

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP
Charger les commentaires