Adrian Newey - "Renault ne se donne pas les moyens de s'en sortir"

Alors que Daniil Kvyat et Daniel Ricciardo n'ont pas été épargnés par les soucis de fiabilité ce week-end à Melbourne, l'ingénieur Red Bull Adrian Newey n'a pas hésité à afficher son mécontentement à l'encontre de Renault, le motoriste de l'équipe...

Alors que Daniil Kvyat et Daniel Ricciardo n'ont pas été épargnés par les soucis de fiabilité ce week-end à Melbourne, l'ingénieur Red Bull Adrian Newey n'a pas hésité à afficher son mécontentement à l'encontre de Renault, le motoriste de l'équipe autrichienne. Il se dit déconcerté par l'attitude des dirigeants du constructeur français, après une année 2014 pourtant déjà très difficile.

Si Renault a bien progressé au cours de la saison passée, la marque au losange affiche toujours un retard conséquent sur les performances de l'unité de puissance Mercedes, Championne du Monde en titre. Les essais hivernaux l'avaient déjà démontré et ce samedi en qualifications, le bloc Renault n'a pu faire mieux qu'une septième position. Ricciardo a finalement conclu la première course de l'année au sixième rang tandis que son équipier Daniil Kvyat a du renoncer avant même de rejoindre la grille de départ.

Après la sortie de Helmut Marko plus tôt cette semaine, lequel critiquait déjà vivement Renault pour son manque de performance, Adrian Newey élève la voix à son tour et dénonce le manque d'engagement du motoriste français.

"C'est extrêmement frustrant," affirme Newey au Telegraph. "Nous n'avons rien pu faire, nous avons été conduits dans cette position dans laquelle nous sommes propulsés par un moteur qui est loin derrière. Il subsiste de nombreux problèmes, nous ne percevons tout simplement pas le bout du tunnel."

"Nous continuons à essayer d'offrir une aide, nous essayons d'être impliqués au maximum mais il semble y avoir une réelle réticence à s'engager du côté de Renault. Ne pas être compétitif est une chose, ne pas se donner les moyens d'en sortir en est une autre."

Douze mois plus tôt, les rumeurs allaient bon train au sujet de la relation fragile entre Red Bull et Renault. Les deux entités avaient finalement choisi de travailler main dans la main après avoir conquis quatre titres mondiaux consécutifs ensemble et Daniel Ricciardo fut l'heureux vainqueur de trois Grand Prix en 2014.

Cet hiver encore, Renault a beaucoup communiqué afin d'expliquer que les liens avec Red Bull et Toro Rosso étaient resserrés mais au final, la colère du clan Red Bull semble attisée et les relations entre les deux parties se dégradent sensiblement.

"Nous ne sommes pas compétitifs et nous sommes liés à un partenaire qui n'est pas prêt à s'engager," insiste Newey. "Je ne connais pas leurs raisons mais ce n'est pas une situation normale," conclut le mentor technique de Red Bull Racing à l'issue de ce week-end australien.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Adrian Newey , Daniil Kvyat
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso , Mercedes
Type d'article Actualités