Affaire van der Garde : Conséquences désastreuses pour Sauber ?

Au fil des heures, la situation de Sauber s'obscurcit nettement, et il est impossible de savoir quels seront les pilotes qui participeront au Grand Prix d'Australie ce week-end

Au fil des heures, la situation de Sauber s'obscurcit nettement, et il est impossible de savoir quels seront les pilotes qui participeront au Grand Prix d'Australie ce week-end. La présence de l'équipe suisse au départ est désormais en péril, suite à l'action en justice menée par Giedo van der Garde et ses avocats.

Le pilote néerlandais s'est vu confirmer la décision de justice prise par la Cour Suprême de l'Etat de Victoria, en Australie, stipulant qu'il devait être aligné par Sauber ce week-end au titre du contrat dont il disposait. Alors que l'écurie de Hinwil n'a pas réagi suite au rejet de son appel, les avocats de van der Garde ont pris toutes les dispositions pour veiller à l'application de la décision de justice.

Le matériel saisi sur l'Albert Park ?

La Cour a de nouveau été saisie pour mettre en exergue le fait que Sauber n'a toujours pas pris les mesures nécessaires pour faire rouler van der Garde. Une nouvelle audience aura donc lieu à 10h30 à Melbourne (00h30 en France), soit à deux heures du début de la première séance d'essais libres.

Les conséquences pourraient être désastreuses pour Sauber : si la justice constate que rien n'a été fait pour respecter la décision qu'elle a rendue, des sanctions pourront être appliquées. Le matériel de l'équipe sur le circuit de l'Albert Park pourrait être saisi afin de l'empêcher de courir. Dans le même temps, des poursuites pourraient être engagées à l'encontre de Monisha Kaltenborn au titre de Directrice de l'équipe.

Un dossier solide et très bien ficelé

L'avocat de Giedo van der Garde a expliqué ce jeudi que les requêtes formulées auprès de Sauber avaient été nombreuses ces derniers jours, notamment pour obtenir l'équipement du pilote afin qu'il soit au départ ce week-end. Mais aucune n'a été satisfaite par l'écurie.

"Sauber doit travailler avec nous maintenant, il n'y a pas d'autre issue", a souligné van der Garde auprès de Motorsport.com. "Je suis heureux d'avoir gagné ce procès aussi rapidement. Je suis très reconnaissant. J'espère que nous allons pouvoir travailler et être derrière le volant."

L'ancien pilote Caterham a laissé entendre, comme l'ont fait les juges la nuit dernière durant l'audience, que des procédures avaient déjà été engagées et non respectées par Sauber au cours des dernières semaines, notamment début décembre.

"C'était un peu difficile, mais au final je me suis toujours concentré. Je savais que nous avions un dossier solide, et je m’entraîne très fort depuis trois mois, donc je suis en forme."

Quoi qu'il advienne ce week-end, l'affaire risque de se prolonger puisque la Cour Suprême de l'Etat de Victoria a rappelé que sa décision était valable pour l'intégralité des Grand Prix de la saison.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giedo van der Garde
Équipes Sauber
Type d'article Actualités