Aguri oublie son r?ve d'une ?quipe 100% japonaise

Aguri Suzuki, le patron de Super Aguri F1, a déclaré qu'il lui était impossible de construire une équipe totalement japonaise, avec deux pilotes issus du pays du soleil levant

Aguri Suzuki, le patron de Super Aguri F1, a déclaré qu'il lui était impossible de construire une équipe totalement japonaise, avec deux pilotes issus du pays du soleil levant.

A l'origine, SAF1 est née car Sato n'avait plus sa place chez Honda F1 Racing. Construire une équipe autour de Sato était une bonne idée, car il est le héro de tout le Japon. Avec une équipe japonaise, des pneus provenant eux aussi du Japon (Bridgestone), un moteur Honda et un 2ème pilote japonais (Ide), l'équipe était devenue la fierté de tout le pays.

La conduite pour le moins dangereuse d'Ide à conduit Aguri à le remplacer par Franck Montagny avant de titulariser à nouveau un pilote japonais en la personne de Yamamoto. En 2007, un pilote britannique prendra place aux côtés de Sato. SAF1 devait engager Davidson si elle veut être plus compétitive.

Le rêve japonais s'arrête ici. Maintenant, Super Aguri F1 a l'ambition de se montrer en Formule 1 et de remporter un Grand Prix dès 2008. Prétentieux? Pas forcement. Avec un châssis et un moteur Honda en 2007, on peut s'attendre à tout...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Franck Montagny , Aguri Suzuki
Type d'article Actualités