Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
22 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Grille séchée devant Albon : Red Bull innocenté par les commissaires

partages
commentaires
Grille séchée devant Albon : Red Bull innocenté par les commissaires
Par :

Alexander Albon a conservé sa cinquième place après le GP de Hongrie 2020 de F1, Red Bull ayant été innocenté après avoir été soupçonné d'avoir sécher la grille devant la voiture du Thaïlandais

Le délégué technique de la FIA, Jo Bauer, a rapporté aux commissaires de course que Red Bull avait utilisé des souffleuses, qui servent principalement à refroidir les monoplaces, pour faire sécher la grille à l'endroit où se trouvait la voiture d'Alex Albon. Les écuries avaient eu, juste avant la course, un rappel de la part du directeur de course, Michael Masi, leur indiquant cela n'était pas autorisé.

Pendant la course, il a été annoncé que les commissaires allaient procéder à une enquête, sur la base d'une infraction présumée à l'article 22.3 du Règlement Sportif qui dispose que "sauf en roulant sur la piste, les concurrents ne sont pas autorisés à tenter de modifier l'adhérence d'une partie quelconque de la surface de la piste".

Lire aussi :

Après convocation et audience d'un membre de Red Bull après la course, les commissaires ont finalement considéré qu'il n'y avait pas eu de tentative active de séchage de la piste. "Les commissaires ont revu les preuves vidéo et sont arrivés à la conclusion que le concurrent n'a pas essayé de modifier l'adhérence de la surface de la piste", peut-on lire dans la décision. Albon conserve donc sa cinquième place à l'arrivée et les 10 points qui vont avec.

C'est la première fois que les commissaires doivent se prononcer sur un tel cas depuis une clarification publiée par Charlie Whiting, l'ancien directeur de course de la F1 décédé en mars 2019, après le GP de Malaisie 2017. À cette occasion, et suite à des plaintes sur l'utilisation de souffleuses, il avait indiqué que cela ne serait plus permis à partir de l'épreuve suivante, au Japon. 

Malgré tout, dans le cas où il pleuvrait et avec la permission du directeur de course, les équipes peuvent mettre en place des tentes au-dessus de leurs voitures afin de les garder, elles et leurs emplacements sur la grille, le plus au sec possible avant une course.

Related video

Les Haas pénalisées mais Magnussen reste dans le top 10

Article précédent

Les Haas pénalisées mais Magnussen reste dans le top 10

Article suivant

Bottas : Les discussions avec Mercedes vont dans la bonne direction

Bottas : Les discussions avec Mercedes vont dans la bonne direction
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Catégorie Course
Lieu Hungaroring
Équipes Red Bull Racing
Auteur Fabien Gaillard