Alfa Romeo : La fiabilité nous a coûté "une fortune" en points

Alfa Romeo a perdu "une fortune" en points en raison de ses problèmes de fiabilité selon son directeur Frédéric Vasseur.

Alfa Romeo : La fiabilité nous a coûté "une fortune" en points

L'écurie Alfa Romeo occupe à ce stade de la saison la sixième place du classement constructeurs. Une position honorable mais qui tranche avec les promesses du début de saison, où la C42 semblait afficher un rythme suffisamment intéressant pour se mêler, parfois, à la lutte pour la tête du milieu de peloton. Au cours des neuf premiers Grands Prix, la structure gérée par Sauber a inscrit sept fois des points, récoltant 51 unités, avant de faire chou blanc lors des quatre dernières courses en date.

Dans une campagne qui n'avait pas été exempte de telles difficultés auparavant, Alfa a subi plusieurs problèmes mécaniques au cours des manches précédant la trêve. Valtteri Bottas a ainsi été contraint à l'abandon à Silverstone (boîte de vitesses) et au Hungaroring (système de carburant), alors que Zhou Guanyu a dû mettre pied à terre au Castellet (moteur). Le Chinois a par ailleurs été victime du gros carambolage du départ en Grande-Bretagne.

La situation est évidemment paradoxale pour Alfa Romeo, qui compte à ce stade de l'année déjà quasiment quatre fois plus de points que pendant toute la saison 2021, mais tout en ayant le sentiment de n'avoir pas véritablement exploité son potentiel. Et pour Frédéric Vasseur, le manque de fiabilité est une vraie frustration. "Je pense que nous avons fait un pas en avant [par rapport à 2021]. Nous avons fait une belle progression en termes de performance pure, en raison de différents facteurs", a déclaré le directeur de l'équipe.

"Comme toujours, ça ne vient jamais d'une seule chose. Je pense que le moteur Ferrari a fait des progrès. Nous avons fait la même chose du côté du châssis également. Et je pense que Valtteri et Zhou sont performants. Dans l'ensemble, c'est une bonne avancée. Maintenant, en termes de résultats, nous avons également eu quelques problèmes en matière de fiabilité."

Valtteri Bottas devant Zhou Guanyu en Hongrie

Valtteri Bottas devant Zhou Guanyu en Hongrie

"Cela nous a coûté une fortune en termes de points, lors de certaines épreuves nous étions en très bonne forme, comme à Djeddah ou à Silverstone, et dans certains cas avec Zhou aussi. C'est vraiment dommage pour nous, et pour le championnat. Mais c'est comme ça, et nous devons juste corriger le tir pour la deuxième partie de la saison."

Malgré les occasions manquées, Vasseur estime toujours qu'Alfa Romeo répond à ses attentes dans la bataille du milieu de tableau. "Je pense que personne ne savait ce que serait le résultat des premières qualifications lors de la première journée d'essais. Nous avons tous été un peu surpris par la situation, car il s'agissait d'une voiture complètement nouvelle, sans aucune référence."

"Nous avons tous développé de notre côté, et nous étions tous complètement en aveugle. Mais non. Surpris n'est pas le bon mot, parce que je savais que nous avions fait un gros effort en vue de 2022, et je m'attendais à quelque chose comme ça. C'est une bonne sensation."

Neuf Grands Prix avant la fin de la saison, Alfa Romeo compte 17 points d'avance sur Haas et 24 sur AlphaTauri au classement constructeurs. La structure accuse un retard de 44 points sur McLaren.

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Moteurs 2026 : ce qui va changer en F1
Article précédent

Moteurs 2026 : ce qui va changer en F1

Article suivant

Ferrari avait fait "trois pas en arrière" dans sa reconstruction

Ferrari avait fait "trois pas en arrière" dans sa reconstruction