Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
46 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
95 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
102 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
137 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
151 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
179 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
186 jours
12 sept.
Course dans
193 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
207 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
221 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
235 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
242 jours

Comment Alfa Romeo a dépensé ses jetons de développement

C'est sur son train avant, en particulier le museau de sa monoplace, qu'Alfa Romeo a dépensé ses jetons de développement pour la C41.

Comment Alfa Romeo a dépensé ses jetons de développement

Alfa Romeo vient de présenter sa monoplace pour la saison 2021 de Formule 1, la C41, évolution logique de la C39 de 2020 en raison du gel des châssis. Un gel qui permet néanmoins quelques modifications via l'utilisation de deux jetons de développement, et chez Alfa Romeo, on a donné la priorité au train avant de la monoplace.

"Nous avons décidé d'investir nos deux jetons pour un nouveau museau – la structure de crash est évidemment toute neuve aussi – principalement pour des raisons aérodynamiques", a détaillé Jan Monchaux, directeur technique Alfa Romeo, lors de l'événement. "Nous avons énormément travaillé la suspension avant, l'aileron avant et les tambours de frein, auxquels les gars ont consacré beaucoup d'efforts, ainsi que les déflecteurs. Nous nous sommes enfin occupés du fond plat, du diffuseur, des pièces que l'on ne voit pas forcément entre les pneus arrière. Dans ces zones, à cause du changement de réglementation, nous avons perdu beaucoup de performance au niveau du fond plat, du diffuseur et du tambour de frein arrière."

Lire aussi :

"Nous avons tout donné pour tenter de récupérer [l'appui] perdu, ce qui signifie qu'en retour, toutes les choses que je n'ai pas mentionnées sont très simplement conservées [depuis 2020]. Le châssis est le même, la boîte de vitesses est la même, tout comme la majeure partie de la suspension arrière, à cause de la réglementation. Pour un meilleur retour sur investissement, nous avons décidé de conserver quelques pièces supplémentaires comme les radiateurs et certains éléments de la carrosserie pour vraiment, dans le peu de temps que nous avions, avec les ressources que nous avions, nous concentrer sur les domaines censés apporter le meilleur retour sur investissement. Nous verrons dans quelques semaines si les décisions que nous avons prises sont les bonnes."

Jan Monchaux s'est ensuite épanché sur les modifications apportées au nez par rapport à la C39 : "Il s'agit de gérer le vortex Y250 généré par l'aileron avant ainsi que son interaction avec tous les déflecteurs et aubes de direction qui se trouvent derrière. Les changements que nous avons apportés à l'aileron avant nous ont permis de prolonger ou tirer avantage de ce que nous appelons la cape, cet élément qui émerge du museau, pour mieux contrôler la traînée des roues avant et la pousser un peu plus vers l'extérieur – c'est habituellement ce qu'essaient de faire les aérodynamiciens en F1."

"Il est certain que nous regardons ce que font les autres, aucune écurie de F1 ne le fait pas. Mais nous suivons nos propres critères et avons un concept d'aileron avant qui est désormais dans sa troisième année environ, et qui est relativement différent de la plupart des autres équipes. Cela ne veut pas dire qu'elles ont tort. Cela ne veut pas dire que nous avons raison. Je n'ai pas de boule de cristal. Mais pour nous, cela avait du sens de faire ce nouveau museau."

L'Alfa Romeo C41 fera en tout cas ses premiers tours de roue lors d'un shakedown à Barcelone ce vendredi, avant de premiers éléments de réponse sur sa compétitivité lors des essais hivernaux et du premier Grand Prix de la saison à Bahreïn.

partages
commentaires
Photos - Les casques 2021 de Räikkönen, Giovinazzi et Kubica

Article précédent

Photos - Les casques 2021 de Räikkönen, Giovinazzi et Kubica

Article suivant

Alfa : Ferrari va rattraper "une grande partie" du déficit moteur

Alfa : Ferrari va rattraper "une grande partie" du déficit moteur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Présentation Alfa Romeo
Équipes Alfa Romeo Racing
Auteur Benjamin Vinel