Alfa Romeo ouvert au recrutement de pilotes Ferrari à l'avenir

Frédéric Vasseur a révélé qu'Alfa Romeo restait ouvert au recrutement de membres de la Ferrari Driver Academy, et ce malgré le remplacement d'Antonio Giovinazzi pour la saison 2022.

Alfa Romeo ouvert au recrutement de pilotes Ferrari à l'avenir

En novembre dernier, Alfa Romeo a annoncé un nouveau duo de pilotes pour la saison 2022. Guanyu Zhou quitte le peloton de Formule 2 et fera ses débuts en catégorie reine cette année tandis que Valtteri Bottas sera chargé de mener l'écurie italo-helvète vers le sommet de la grille. Et c'est la première fois depuis la signature de l'accord actuel avec le motoriste Ferrari, en 2018, qu'Alfa Romeo n'aligne pas l'un des jeunes pilotes du Cheval Cabré.

Pour rappel, Charles Leclerc a fait ses débuts en Formule 1 avec l'écurie, qui portait encore le nom de Sauber, en 2018. Sa place fut ensuite attribuée à Antonio Giovinazzi lorsque le Monégasque prit la direction de Maranello l'année suivante.

Si Frédéric Vasseur a confirmé en juillet dernier qu'il aurait le choix libre pour le duo d'Alfa Romeo après avoir obtenu plus de souplesse de la part de Ferrari lors de la signature d'un nouvel accord, le directeur d'équipe a toutefois affirmé qu'il resterait ouvert au recrutement d'un pilote soutenu par la marque à l'avenir.

"Ce n'est pas parce que nous avons décidé de partir sur une autre option que nous n'aurons pas la possibilité de travailler de nouveau avec Ferrari dans le futur", a confié Vasseur à Motorsport.com. "Cela doit être au cas par cas, parce que l'on ne peut pas planifier les pilotes pour les dix prochaines années [et dire] : 'OK, on aura un rookie pour les dix prochaines années'. Ferrari n'a pas besoin d'avoir un pilote [arrivant en F1] chaque année. Nous devons travailler au cas par cas et les deux parties le comprennent bien."

Frédéric Vasseur et Günther Steiner sur la grille

Frédéric Vasseur et Günther Steiner sur la grille

Leclerc et Giovinazzi mis de côté, d'autres pilotes soutenus par Ferrari ont également goûté à la F1 avec Alfa Romeo ces dernières années. L'an passé, Callum Ilott a endossé le rôle de pilote d'essais et de pilote de réserve à Hinwil, tandis que Mick Schumacher a pris part à une séance d'essais pour l'écurie en 2020 avant sa promotion chez Haas.

Ferrari a récemment annoncé ses plans pour son académie en 2022. Robert Shwartzman devrait passer la saison sur la touche, assurant ses responsabilités de pilote d'essais à Maranello, mais le Russe pourrait participer à des séances d'essais en Grand Prix en raison de la nouvelle règle obligeant les équipes à aligner un pilote inexpérimenté lors de deux EL1 minimum.

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Honda quitte la F1 trop tôt, pour son responsable
Article précédent

Honda quitte la F1 trop tôt, pour son responsable

Article suivant

Quand les pilotes de F1 roulaient en plein hiver

Quand les pilotes de F1 roulaient en plein hiver
Charger les commentaires