Alguersuari apprend de Schumacher

Dimanche en Australie, Jaime Alguersuari a longuement résisté aux assauts de Michael Schumacher durant la course avant de lui céder la dixième place synonyme de point à cinq tours de la fin

Dimanche en Australie, Jaime Alguersuari a longuement résisté aux assauts de Michael Schumacher durant la course avant de lui céder la dixième place synonyme de point à cinq tours de la fin.

Mais le pilote de 20 ans ne s'arrête pas à la déception d'avoir manqué ses tous premiers points en Formule 1 car il estime avoir beaucoup appris de son duel avec le septuple champion du monde.

"Schumacher a pris un point, mais sans s'en rendre compte il m'a donné beaucoup plus. Il m'a appris comment mieux comprendre les pneus. S'ils avaient été mieux ménagés, j'aurais fait une stratégie à un arrêt et je suis sûr que j'aurais pu assurer les points," confie-t-il.

"Cependant, je réalise que très vite, je serai en mesure de mieux utiliser les pneus, surtout les tendres. Avec les durs, je commence à être à leur niveau de performance maximal, même si je dois les préserver plus longtemps."

Le pilote Toro Rosso a également tenu à souligner le grand professionnalisme dont a fait preuve Schumacher dans leur lutte pour la dixième position.

"En ce qui concerne Michael, je peux seulement dire qu'il s'est comporté comme un super professionnel. Il m'a mis beaucoup de pression, mais il n'a rien fait qui puisse résulter en un conflit entre nous deux."

"Je ne me souciais que de défendre le point. J'ai juste vu les attaques d'une voiture grise qui voulait me le retirer. Je ne me demandais pas si c'était Schumacher. C'était un autre pilote qui voulait la même chose que moi," analyse Alguersuari.

"Je suis remonté sur Pedro de la Rosa, qui n'avait déjà plus de pneus, mais ce n'était pas évident de le dépasser et la course s'achevait. Je me suis légèrement décalé dans un virage pour trouver la place de passer Pedro et Michael en a profité."

"Je me suis rapproché de lui, je lui ai fait l'extérieur roue contre roue, mais le virage suivant lui était favorable et je n'ai pas insisté. Honnêtement après deux heures, Pedro, Michael et moi méritions le point, tous les trois," conclut-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Jaime Alguersuari
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités