Alguersuari : "On passe plus vite à Degner qu'en 2006"

Depuis le début du week-end, plusieurs pilotes ont subi la dure loi du circuit de Suzuka, considéré par beaucoup d'observateurs comme le tracé le plus exigeant du calendrier

Depuis le début du week-end, plusieurs pilotes ont subi la dure loi du circuit de Suzuka, considéré par beaucoup d'observateurs comme le tracé le plus exigeant du calendrier. Et, comme son coéquipier Sébastien Buemi, Mark Webber et Heikki Kovalainen, Jaime Alguersuari a tapé le mur à Degner, le virage 8.

D'après le jeune pilote de 19 ans, ces multiples sorties de piste dans ce virage seraient dues à deux facteurs : une vitesse de passage en courbe plus élevée que lors de la dernière édition en 2006 et des vibreurs plus hauts.

"Vous devez freiner un petit peu et rester sur le sixième rapport. C'est un virage vraiment rapide, plus rapide qu'il n'en a l'air. Et lorsque vous prenez un peu le vibreur, la voiture devient très instable."

"Peut-être qu'ils devraient modifier les vibreurs pour l'année prochaine car ce n'est pas l'un des meilleurs circuits au monde pour la sécurité," ajoute l'Espagnol."

"Vous avez beaucoup plus de vitesse de passage en courbe dans ces voitures qu'en 2006. Avec les pneus slicks, c'est fou à quel point vous pouvez être rapides à la corde d'un virage. Et il n'y a pas de zone de dégagement là-bas, le mur est pratiquement à côté de la piste."

Avec sa sortie de piste en début de Q2, Alguersuari n'a pas été en mesure d'effectuer le moindre tour chronométré, l'empêchant de saisir l'opportunité de se qualifier pour la Q3. Le pilote Toro Rosso n'est pas déçu pour autant, expliquant que cet accident étoffe son expérience en Formule 1.

"Je pense que je suis assez content pour être honnête, je ne m'attendais jamais à être en Q2 cette année et malheureusement, il y a aussi la déception avec l'accident. Je suis désolé pour l'équipe et les mécaniciens et j'espère que ça n'arrivera plus. Mais c'est de l'expérience pour moi," affirme-t-il.

"Nous avons un nouveau fond plat, donc nous avons plus d'appuis aérodynamiques et il en résulte que nous sommes plus rapides. C'est dommage pour Sebastian et moi-même que nous n'ayons pas pu rouler sur le sec hier."

"Pour ce qui est de mon expérience, il est préférable que je me familiarise autant que possible avec la piste. Mais je suppose que c'est la même chose pour tout le monde," conclut Alguersuari.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Heikki Kovalainen , Sébastien Buemi , Jaime Alguersuari
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités