Allison lié à Ferrari malgré la rumeur Renault

James Allison a clairement fait comprendre qu'il était pleinement engagé avec Ferrari à l'avenir, comme l'ont révélé des sources à Maranello, malgré des spéculations au Canada selon lesquelles il avait été sondé par Renault.

Allison lié à Ferrari malgré la rumeur Renault
James Allison, Directeur Technique Châssis Ferrari avec Maurizio Arrivabene, Team Principal Ferrari
James Allison, directeur technique de Ferrari
James Allison, directeur technique châssis de Ferrari
Toto Wolff, actionnaire et directeur exécutif de Mercedes AMG F1, avec James Allison, directeur technique châssis de Ferrari

Le directeur technique de Ferrari a rejoint Maranello en 2013 après avoir été frustré par la situation financière de l'équipe Lotus à l'époque. Depuis lors, il a aidé l'écurie à gagner de nouveau et est une pièce centrale dans ses efforts pour obtenir un premier titre de Champion du monde depuis celui de Kimi Räikkönen en 2007.

Son talent a fait de lui un des hommes les plus demandés du paddock, et celui de Montréal a été inondé de spéculations selon lesquelles Renault a fait une offre pour faire revenir le Britannique.

Cependant des sources chez Ferrari insistent sur le fait qu'Allison est totalement engagé dans le projet de la Scuderia et pleinement concentré dans la réalisation de la monoplace de 2017 dont l'équipe espère qu'elle lui permettra de jouer régulièrement la victoire.

Allison a connu une année difficile, à la suite du décès de sa femme dans les jours qui ont suivi le Grand Prix d'Australie, et s'est vu accorder une liberté supplémentaire pour passer plus de temps chez lui.

Plus encore, il semble que toute équipe qui essaierait de débaucher Allison ferait alors face à une longue période de préavis. Ferrari avait découvert à quel point cela pouvait être frustrant, quand l'ingénieur en chef Jock Clear avait dû renoncer à 2015 après être arrivé de chez Mercedes.

partages
commentaires
Räikkönen en souffrance au freinage de l'épingle

Article précédent

Räikkönen en souffrance au freinage de l'épingle

Article suivant

Magnussen déplore un crash "très étrange"

Magnussen déplore un crash "très étrange"
Charger les commentaires