Allison : Satisfait du travail effectué cette hiver

Le directeur technique, James Allison, résume les essais d’hiver et dévoile ses espoirs pour la R31

Le directeur technique, James Allison, résume les essais d’hiver et dévoile ses espoirs pour la R31.

James, comment l’équipe a-t-elle géré les exigences d’un programme d’essais hivernaux très chargé ?

"C’est un challenge à plusieurs niveaux, pas seulement technique. Quatre sessions se sont enchaînées à un rythme rapide, ce qui est assez fatiguant pour ceux qui y participent. Les mêmes personnes devaient ensuite préparer les voitures et le fret pour le premier Grand Prix ce qui se passe toujours comme un contre la montre. Comme toujours, les heures ont été longues, mais chacun a effectué un excellent travail pour être prêt en temps et en heure."

Et sur l’aspect technique ?

"A l’évidence, une Formule 1 est une machine extrêmement compliquée et avec la R31 presque chaque pièce est nouvelle et requiert une validation. Alors vous faites face à une longue liste de choses qui demandent confirmation de vos choix. C’est un challenge chaque saison, mais il est encore plus complexe avec le retour du KERS et l’arrivée de l’aileron arrière réglable. Cela même avant de considérer l’énorme tâche consistant à s’adapter aux nouveaux pneus Pirelli. Ce qui signifiait, en somme, beaucoup de travail en très peu de temps."

A propos des pneus, pensez-vous qu’ils auront un impact sur la course ?

"Je ne vais que répéter ce que d’autres ont déjà dit à ce sujet. Les pneus vont causer des soucis à toutes les équipes parce qu’ils ont été conçus pour être agressifs. Leur niveau d’usure à chaque tour est très important, ce qui entraine une perte de performance rapide. Les pilotes devront penser tout le temps à les préserver, ce sera un facteur déterminant des courses. Nous verrons probablement trois ou quatre pit stops par course."

Etes-vous satisfait des progrès de l’équipe cet hiver ?

"Je suis content que nous ayons accompli ce qui était prévu, à savoir valider les nouveaux éléments de la voiture et avancer dans notre programme de pré-saison. Mais je ne serai pleinement satisfait que lorsque nous aurons démontré en condition de course que tout fonctionne correctement, que la voiture est fiable et capable de franchir le drapeau à damier avec un bon rythme."

Qu’attendez-vous de la R31 ?

"De ce que j’ai vu des essais de pré-saison, j’espère que nous arriverons à Melbourne avec un vrai progrès par rapport à la saison dernière pour que nous puissions continuer d’avancer vers le haut de la grille."

[Communiqué de Lotus Renault GP]

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités