Alonso sera une "source d'inspiration" pour les juniors Alpine

Pour le PDG d'Alpine, Fernando Alonso peut jouer le rôle de modèle pour les jeunes membres de l'académie junior de la marque française et les aider dans leur développement.

Alonso sera une "source d'inspiration" pour les juniors Alpine

Fernando Alonso revient cette année en Formule 1 après deux années complètes d'absence. Il fera équipe avec Esteban Ocon au sein d'une structure qu'il connaît bien, basée à Enstone et Viry-Châtillon, mais qui aura une nouvelle identité en lieu et place de Renault, au travers de la marque de prestige Alpine.

La préparation pour son retour a été plutôt intense en dépit des restrictions sur les essais privés, avec plusieurs journées de roulage au volant de la Renault de 2018, sur divers circuits. Des tests lors desquels il a pu côtoyer un certain nombre de jeunes pilotes de l'académie du constructeur français, à savoir Guanyu Zhou, Christian Lundgaard et Oscar Piastri.

Lire aussi :

Alors qu'Alonso disait lui-même se sentir prêt à conseiller et aider les jeunes pilotes peu après l'annonce de son retour en milieu d'année 2020, Laurent Rossi, le nouveau PDG d'Alpine, a fait part de sa volonté que le double Champion du monde serve effectivement d'inspiration pour les aspirants à un avenir en F1.

"Fernando a près de 20 ans de F1 à son actif, son expérience est donc inestimable pour les jeunes pilotes en développement, qu'il s'agisse de conseils sur l'entraînement mental et physique ou sur la façon de tirer le meilleur parti de la voiture. Il est également très passionné par le soutien aux jeunes talents à travers sa propre équipe, et a pris le temps de connaître les pilotes actuels de l'académie. Je suis sûr qu'il sera une source d'inspiration pour le groupe."

Zhou a également eu l'occasion d'être associé à Alonso lors des essais de jeunes pilotes d'Abu Dhabi en décembre dernier et a expliqué avoir rapidement tiré beaucoup de leçons de sa présence auprès de lui. "Depuis que je suis enfant, Alonso est l'une de mes idoles en Formule 1, et je n'aurais jamais pensé qu'un jour je pourrais être dans le même garage que lui pour disputer les essais de fin de saison avec l'équipe Renault."

"C'était une énorme expérience pour moi, d'apprendre autant que possible d'un double Champion du monde. Ce type est super intelligent, il m'aide beaucoup au niveau des capacités de pilotage et il me donne aussi quelques conseils pour l'équipe et pour mon style de conduite. On s'entend très bien. J'ai vraiment beaucoup appris de ces deux semaines passées avec lui."

Lire aussi :

Lundgaard, qui a également pu passer du temps avec le Taureau des Asturies du côté de Yas Marina, s'est contenté pour sa part des débriefings. "J'étais à Abu Dhabi pour la dernière course quand il faisait rouler la vieille voiture de 2005, et je suis resté tout le week-end avec lui."

"J'étais assis à côté de lui lors des débriefings, je voyais à quel point il était concentré même s'il ne courait pas ce week-end-là, et j'apprenais vraiment de lui. C'est une grande idole de ce sport. Je pense qu'il est là pour une raison, il veut gagner, donc je crois qu'en ce moment il est la personne idéale de laquelle être proche et de laquelle apprendre."

partages
commentaires
Moteur F1 2025 : un espoir réel si les erreurs du passé sont évitées

Article précédent

Moteur F1 2025 : un espoir réel si les erreurs du passé sont évitées

Article suivant

Giovinazzi pense progresser grâce à Räikkönen

Giovinazzi pense progresser grâce à Räikkönen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Alpine
Auteur Fabien Gaillard