Réactions
Formule 1 GP d'Espagne

Alonso : Aston Martin "n'avait pas le rythme" à Barcelone

Seulement septième du GP d'Espagne, Fernando Alonso estime qu'Aston Martin n'avait simplement "pas le rythme" pour se battre aux avant-postes à Barcelone.

Auteur de deux erreurs en qualifications qui l'ont relégué au huitième rang sur la grille de départ, Fernando Alonso n'a gagné qu'une place à l'arrivée pour terminer septième du Grand Prix d'Espagne, derrière son équipier Lance Stroll. C'est seulement la deuxième fois cette saison que l'Espagnol manque le podium, en sept épreuves.

"Nous n'avions pas le rythme, c'est le plus gros problème", a-t-il simplement expliqué après la course. "Ce n'est pas que nous ayons été malchanceux ou que nous ayons adopté des stratégies différentes ou quoi que ce soit de ce genre, je pense que nous étions lents par rapport aux Mercedes ; lents sur les pneus tendres, lents sur les pneus durs."

"Nous nous sommes concentrés sur les Alpine, les AlphaTauri, et nous avons maintenu le rythme avec les Ferrari. En fin de compte, je pense que nous avons battu les Ferrari ce week-end, parce qu'elles n'ont marqué des points qu'avec Carlos [Sainz]. Et nous avons perdu des points face aux Mercedes, mais elles ont fait un meilleur travail ce week-end. Essayons de faire mieux la prochaine fois."

Lire aussi :

À la question de savoir si cette méforme était liée au circuit catalan ou aux évolutions apportées par la concurrence, Alonso estime que les deux ont pu jouer un rôle : "Je pense que ce n'était pas le meilleur circuit pour nous."

"Dès les EL1, nous étions sur des réglages complètement différents de ce que nous avions prédit, donc nous avons dû beaucoup travailler pendant le week-end pour être satisfaits de la voiture, ce qui était en quelque sorte nouveau pour nous. [Cette année] nous avons toujours été satisfaits dès les EL1, alors qu'ici nous avons dû travailler un peu plus."

"Quant aux améliorations apportées par les autres, je pense qu'elles n'ont peut-être pas montré leur plein potentiel à Monaco et à Miami, des circuits urbains. Ici, nous avons vu aujourd'hui qu'elles étaient peut-être un peu plus performantes. Mais je ne suis pas inquiet. Il y aura des week-ends meilleurs et des week-ends moins bons, et nous aurons notre chance au Canada."

Quand Motorsport.com lui a demandé si Barcelone était un retour sur terre après un début de saison sur un petit nuage, le double Champion du monde de répondre : "Non, je ne pense pas. Je pense que dans deux semaines, nous verrons une situation complètement différente et j'espère que nous nous battrons prochainement avec les Red Bull."

"J'ai besoin de bonnes qualifications. Je regrette mon erreur d'hier, j'ai pensé toute la nuit que si je pouvais revenir en arrière et refaire les qualifications, les choses seraient différentes. Je ne peux pas encore le faire, changer le passé ! Je ne peux donc penser qu'au Canada et je me servirai de cette motivation pour y réaliser un bon week-end."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Hamilton : Un nouveau contrat Mercedes signé dès aujourd'hui ?
Article suivant Sueur ou pluie ? Russell explique son "embarrassante" confusion

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse