Malgré le temps perdu, Alonso n'a "pas besoin" du dernier jour de test

Fernando Alonso a déclaré, après la sixième journée des essais hivernaux de Barcelone, que malgré le manque de roulage de McLaren lors des deux derniers jours, effectuer sa dernière journée d'essais n'était pas nécessaire.

Malgré le temps perdu, Alonso n'a "pas besoin" du dernier jour de test
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren, rentre aux stands
La voiture de Fernando Alonso, McLaren MCL33, est ramenée à son stand
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33, fait des étincelles
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33

Après une série de problèmes et 38 tours parcourus ce mardi par Stoffel Vandoorne, McLaren a de nouveau rencontré des soucis techniques ce mercredi, Fernando Alonso ayant été immobilisé quasiment sept heures dans le garage à cause d'une fuite d'huile (non liée au moteur selon Woking), avec un compteur limité à 57 tours quand la plupart des autres écuries ont réalisé au moins 100 boucles.

Et malgré ce temps de piste largement inférieur aux autres structures sur ces deux journées ensoleillées, Alonso, qui est attendu vendredi dans la MCL33, estime que McLaren a d'ores et déjà les réponses recherchées concernant sa monoplace, à tel point qu'il pourrait même ne pas rouler lors de la dernière journée sans que cela ne soit préjudiciable.

"Assurément, nous aurions voulu faire un petit peu plus de tours aujourd'hui. Le programme était un petit peu plus long que 50 tours, mais au final nous avons découvert des choses. Ça fait partie des tests et avec un peu de chance ces choses ne vont pas se produire au dixième tour à Melbourne, donc d'une certaine façon, je suis heureux de rendre la voiture de plus en plus forte."

"Toutes les parties importantes du programme, nous avons réussi à les faire dans la matinée. Le reste de la journée était plutôt consacré aux longs relais et à engranger des tours sans informations nécessaires, donc je ne suis pas trop stressé par les tours perdus aujourd'hui."

"Nous aurons probablement besoin de la dernière journée pour faire quelques tours, pour faire des longs relais, pour vérifier d'autres choses, mais en termes de réponses fondamentales dont nous avons besoin pendant les tests hivernaux, c'est déjà OK, nous les avons toutes. Donc je n'ai pas besoin de la dernière journée. Je serai dans la voiture, je vais piloter, avec un peu de chance nous allons continuer de découvrir de nouvelles choses sur la voiture."

Un optimisme qui le conduit à répéter qu'il n'y a, pour lui, aucun problème fondamental sur la MCL33 et que les soucis rencontrés sont mineurs. "Il n'y a rien qui soit fondamentalement problématique sur la voiture et tous les problèmes que nous avons eus sont bien sous contrôle. Malheureusement, nous continuons de découvrir de nouvelles choses chaque jour, mais je pense que ça nous place dans une bonne position pour l'Australie."

Avec Pablo Elizalde et Scott Mitchell

partages
commentaires
Ricciardo estime Red Bull "bien plus proche que l'an passé"
Article précédent

Ricciardo estime Red Bull "bien plus proche que l'an passé"

Article suivant

Leclerc explique sa sortie de piste

Leclerc explique sa sortie de piste
Charger les commentaires