Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Alonso : "Chaos garanti" s'il pleut en course à Imola

Fernando Alonso s'attend à ce que la course du Grand Prix d'Émilie-Romagne, qui semble devoir se courir sur une piste au moins humide, puisse se transformer en "chaos".

Fernando Alonso, Alpine A522

Qualifié sixième après les qualifications dans des conditions mixtes du vendredi, mais finalement neuvième au terme du sprint de ce samedi, Fernando Alonso a souffert de dégradation pneumatique sur une piste pour la première fois du Grand Prix totalement sèche. Toutefois, avec la pluie qui s'est déjà abattue en ce début d'après-midi sur le circuit d'Imola et des prévisions globalement du même acabit d'ici au départ à 15h, il est probable qu'au moins une partie de l'épreuve se déroule en conditions humides.

S'exprimant samedi soir, Alonso était en tout cas certain que la pluie pourrait bouleverser la donne à Imola, et espérait qu'elle jouerait en faveur d'Alpine. "Il y a certaines prévisions qui disent qu'il pourrait pleuvoir demain", a déclaré le double Champion du monde espagnol.

"Si cela se produit, évidemment le chaos est garanti, et dans le chaos, vous pouvez être chanceux ou malchanceux. Dans la position dans laquelle nous sommes, peut-être que nous ferons partie des chanceux."

Les difficultés pneumatiques ont entraver le rythme d'Alonso lors du Sprint d'Imola

Les difficultés pneumatiques ont entraver le rythme d'Alonso lors du Sprint d'Imola

Malchanceux en Australie en raison de la défaillance d'un joint qui a entraîné une sortie de piste lors des qualifications, alors qu'il estimait avoir le rythme pour jouer la pole, et d'un abandon en Arabie saoudite suite à un problème moteur, Alonso n'a pu inscrire que deux unités depuis le début de la saison, alors que son équipier Esteban Ocon en compte déjà 20.

En terminant neuvième ce samedi, l'Espagnol était le premier pilote hors des points pour le sprint. Il estimait que ses problèmes de pneus l'avaient privé de quelques points qui étaient à portée, et jugeait que "quelques leçons [étaient] à tirer de cette course", avant d'ajouter : "Nous n'avions pas le rythme."

"Avec [Sergio] Pérez et [Carlos] Sainz qui étaient si rapides et coincés derrière nous, nous savions qu'en réalité nous pouvions finir P7 en partant de P5. Nous avons peut-être perdu deux points aujourd'hui qui étaient accessibles, un ou deux points. Mais demain, il y en a plus sur la table, donc nous voulons faire une bonne course."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent McLaren reste "un demi-cran", voire "un cran" derrière les top teams
Article suivant LIVE F1 - Suivez le Grand Prix d'Émilie-Romagne en direct

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse