Alonso, septième : "Une course magique" et "une petite victoire"

partages
commentaires
Alonso, septième :
Par : Benjamin Vinel
16 sept. 2018 à 16:29

Comme souvent, Fernando Alonso ne manque pas de superlatifs quant à son résultat, cette fois à l'issue du Grand Prix de Singapour.

Fernando Alonso, McLaren MCL33, devant Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Fernando Alonso, McLaren, est poussé vers la grille
Fernando Alonso, McLaren MCL33, devant Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18, et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Fernando Alonso, McLaren.
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33, devant Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren, lors de la parade des pilotes
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33

La course de Fernando Alonso ne s'annonçait pas forcément facile depuis la 11e place de la grille de départ, mais le pilote McLaren a profité de son élimination en Q2 pour prendre le départ en ultratendres, par rapport à des hypertendres dont le niveau de dégradation était source d'inquiétude.

Grâce à l'accrochage des Force India au premier tour, Alonso s'est emparé de la neuvième place derrière Sergio Pérez et Romain Grosjean. Ces derniers sont rentrés au stand dès les 17e et 16e passages respectivement, se retrouvant coincés derrière des Williams en gommes tendres, alors que l'ibère a pu prolonger son premier relais sur 38 tours avec un bon rythme et obtenir la septième place confortablement : il est le seul pilote dans le tour du leader à l'exception des top teams, et comptait pas moins de 27 secondes d'avance sur son plus proche poursuivant – Carlos Sainz – à la fin de la course.

"Nous avons fait le maximum", déclare Alonso. "Un bon départ, puis nous avons essayé d'optimiser la stratégie, d'abord avec les pneus violets [ultratendres, ndlr] puis avec les jaunes [tendres, ndlr], et si Magnussen n'avait pas chaussé les hypertendres, nous aurions même le meilleur tour en course [en réalité, Hamilton et Ricciardo ont également fait mieux, ndlr]. À la fin, nous étions la voiture la plus rapide, cela me satisfait sur ce circuit difficile. C'était donc une course magique pour nous."

Lire aussi:

"Je suis vraiment content de la septième place. D'habitude, quelque chose se produit devant nous, mais aujourd'hui, les six voitures [des top teams] ont fini la course, donc septième, c'est une petite victoire pour nous. Nous avons exécuté la course à la perfection : une bonne stratégie, un bon choix de pneus et de bons points."

Lorsqu'il lui est suggéré que Grosjean ne lui a pas facilité la vie, Alonso se fend d'une nouvelle pique à l'encontre de Haas : "Cela s'est compliqué car nous attendions que Grosjean rentre au stand, mais ils se sont trop focalisés sur nous en essayant de nous couvrir et se sont fait doubler par Hülkenberg et les autres. C'est typique d'eux."

Quoi qu'il en soit, le double Champion du monde ne se voile pas la face : ce bon résultat signé sur un tracé atypique, après n'avoir marqué que quatre points lors des quatre courses précédentes, n'est probablement que l'arbre qui cache la forêt.

"C'est un circuit unique", rappelle Alonso. "Il est complexe pour les réglages, et ce n'est pas facile de tirer le meilleur de la voiture. Nous avons pris un tour à Magnussen aujourd'hui. À Monza et à Spa, avec beaucoup de lignes droites, c'était quasiment eux qui nous prenaient un tour, donc je pense que c'est le circuit qui est anormal et j'ai bien peur que nous ayons de nouveau des difficultés lors des courses à venir."

Vandoorne hors des points

Quant à Stoffel Vandoorne, 18e sur la grille, il est remonté à la 12e place sous le drapeau à damier, exerçant également avec brio une stratégie efficace. Il accuse toutefois 70 secondes de retard sur son coéquipier à l'arrivée et enchaîne un 11e Grand Prix consécutif hors des points.

Lire aussi:

"Je pense que c'était une bonne course, étant donné qu'il ne s'est pas passé grand-chose. Il y a juste eu un incident au départ, mais nous n'avons pas vraiment pu en profiter. Nous avons donc fait un long premier relais et avions en réalité un bon rythme au moment où ça comptait, c'est ainsi que nous avons gagné quelques places. C'est une course très correcte, c'est juste dommage de ne pas marquer de points", conclut le pilote belge.

Grâce à ce résultat, McLaren consolide sa sixième place au championnat des constructeurs et se donne un peu d'air frais par rapport à Force India, qui est désormais relégué à 26 longueurs.

 
Prochain article Formule 1
Mercedes se félicite d'avoir compris sa F1 à Singapour

Previous article

Mercedes se félicite d'avoir compris sa F1 à Singapour

Next article

Grosjean se rapproche dangereusement d’une suspension

Grosjean se rapproche dangereusement d’une suspension
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Catégorie Course
Pilotes Fernando Alonso Shop Now
Équipes McLaren Shop Now
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions