Alonso avec la dernière évolution Honda à Mexico ?

Fernando Alonso pourrait utiliser à Mexico une version évoluée du moteur Honda.

Bien placé pour aller chercher des points à Austin, Fernando Alonso a été stoppé net dans son élan par une nouvelle défaillance moteur, liée au MGU-H de l'unité de puissance Honda. La conséquence est directe pour le prochain Grand Prix à Mexico, où l'Espagnol devra utiliser un bloc neuf. Le motoriste japonais devrait du coup en profiter pour introduire une évolution, ce qui était déjà plus ou moins dans l'air puisqu'il semblait anticipé qu'Alonso subisse des pénalités sur la grille au Mexique afin de préparer les deux derniers Grands Prix, au Brésil et à Abu Dhabi.

Honda estime que la défaillance survenue à Austin sur son MGU-H est similaire à celle qui avait contraint Stoffel Vandoorne à changer d'unité de puissance avant la course, le renvoyant en fond de grille. C'est un coup d'arrêt dans la progression très récente du motoriste, qui avait fait un pas en avant en matière de fiabilité ces derniers temps, mais ce composant pose régulièrement problème depuis le début de l'année.

"C'est très décevant de faire face à des problèmes supplémentaires sur notre moteur, notamment alors que la fiabilité a été relativement stable lors des dernières courses", regrette Yusuke Hasegawa, directeur du programme F1 de Honda. "Nous enquêterons immédiatement sur le problème avec l'équipe basée à Sakura [au Japon], et nous travaillerons pour trouver une contre-mesure en vue de Mexico."

"Il semble que nous ayons eu un problème similaire [avec Vandoorne et Alonso], mais nous ne savons pas exactement. Ça semble être un problème de rotation. Le MGU-H de Stoffel avait plus de kilométrage, donc nous savions qu'il atteindrait sa fin de vie au terme de ce Grand Prix. Mais nous ne nous attendions pas à une défaillance. Celui de Fernando avait très peu de kilométrage car nous l'avions introduit seulement à Suzuka."

Honda, pour qui il ne reste désormais plus que trois Grands Prix à disputer avec McLaren avant de filer chez Toro Rosso, quitte en tout cas le Texas avec des regrets, car la performance était, elle, davantage au rendez-vous.

"Nous avions une performance raisonnablement bonne", estime Hasegawa. "Nous avions la performance pour viser les points. Si nous n'avions pas eu de problème, Alonso aurait marqué des points. Nous aurions pu terminer sixième ou septième. Si Stoffel était parti 14e, il aurait pu lui aussi marquer des points."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Fernando Alonso
Type d'article Actualités