Alonso : Enstone a beaucoup changé, "et c'est bon signe"

Fernando Alonso est revenu sur les grands changements qu'il a pu trouver du côté de l'usine d'Enstone depuis son retour dans le giron Renault, qui sont pour lui un "bon signe".

Alonso : Enstone a beaucoup changé, "et c'est bon signe"

Après deux ans hors du paddock de Formule 1, Fernando Alonso fait son grand retour en discipline reine pour le compte d'Alpine, marque de prestige du groupe Renault. L'Espagnol, qui a démarré ce samedi matin ses essais hivernaux à Bahreïn, a aussi retrouvé une seconde maison puisqu'il court à nouveau au sein d'une écurie basée à Enstone, en Angleterre, l'usine historique du Losange dans les années 2000-2010, qui l'a vu conquérir ses deux couronnes mondiales lors du premier de ses trois passages, en 2005 et 2006.

Mais entre 2009, dernière saison lors de laquelle il a couru pour Renault, et 2021, celle de son retour officiel cette fois sous les couleurs d'Alpine, beaucoup de choses ont changé, notamment sous l'impulsion de Cyril Abiteboul qui a mené le projet F1 lors du retour en tant qu'écurie officielle en 2016 et fait procéder à une modernisation des installations. Interrogé sur ce point, Alonso a bien entendu noté d'importantes différences qu'il salue.

Lire aussi :

"C'est très différent", a-t-il expliqué en conférence de presse à Bahreïn ce vendredi. "Et c'est bon signe. Après 10 ans, si c'était toujours la même chose, ça n'aurait peut-être pas été une bonne nouvelle, donc je pense que l'usine a été assez fortement remise au goût du jour."

Au moment d'entrer dans le détail de ces différences, il a ajouté : "Il y a plus de gens qui y travaillent désormais. À Viry[-Châtillon], en France, l'usine [moteur] a également évolué et je crois que le niveau de technologie que nous avons aujourd'hui est très différent d'il y a 15 ans."

"Vous savez, je suis très satisfait de ce que j'ai vu l'an passé en visitant Enstone et Viry. Nous avons des gens très talentueux au sein de l'équipe, nous avons de super designers. Certains des mécaniciens sont les mêmes que lors de mon dernier passage, donc c'est aussi une petite touche du bon vieux temps, et [il y a] une bonne ambiance, c'est tout ce que l'on veut pour retrouver le succès rencontré par le passé."

"Mais nous avons de nouvelles personnes, un très bon était d'esprit, des jeunes très talentueux également donc, vous savez, nous sommes désormais une belle organisation et avec un peu de chance nous pourrons avoir des résultats."

partages
commentaires

Related video

Les pilotes "unis" pour donner leur chance aux courses sprint
Article précédent

Les pilotes "unis" pour donner leur chance aux courses sprint

Article suivant

Course sprint : "Nous parviendrons à une conclusion ce week-end"

Course sprint : "Nous parviendrons à une conclusion ce week-end"
Charger les commentaires