Alonso est fier de son ami Bianchi

De l’ombre du fond de grille, où il a néanmoins déjà brillé depuis des débuts en Formule 1 l’an passé, Jules Bianchi est passé sous le feu des projecteurs du Top 10 à Monaco

De l’ombre du fond de grille, où il a néanmoins déjà brillé depuis des débuts en Formule 1 l’an passé, Jules Bianchi est passé sous le feu des projecteurs du Top 10 à Monaco. Capable d’exploiter toutes les opportunités qui se sont présentées à lui pour mener sa modeste Marussia dans les points, il est devenu

le premier pilote à débloquer le compteur d’une des deux écuries entrées dans la catégorie reine en 2010

– Marussia et Caterham.

Membre de la Ferrari Driver Acadamy, le Français reste un pilote choyé et surveillé par la Scuderia, où il entretient d’excellentes relations. C’est notamment le cas avec Fernando Alonso, qui n’a pas manqué de saluer la performance de Bianchi, neuvième sous le drapeau à damier dans les rues de la Principauté.

« C’est fantastique et je suis heureux pour lui », a confié Alonso. « Jules n’est pas seulement un gars de la Ferrari Academy, c’est aussi un ami. Nous avons passé beaucoup de temps ensemble à Maranello, nous jouons au football, nous faisons du vélo, et nous voyageons ensemble sur certaines courses. »

« Je suis extrêmement heureux pour lui, très fier de ce que résultat signifiera pour sa carrière. Je n’ai aucun doute quant au fait qu’il fera une bonne carrière, mais j’espère qu’avec ce résultat il pourra avoir une voiture plus compétitive l’année prochaine et montrer davantage encore son talent. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Jules Bianchi
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités