Alonso : Honda a besoin de plus de 50 chevaux supplémentaires

partages
commentaires
Alonso : Honda a besoin de plus de 50 chevaux supplémentaires
Par : Basile Davoine
14 mai 2017 à 08:25

Malgré sa septième place en qualifications à Barcelone, Fernando Alonso estime qu'il en manque encore beaucoup à Honda pour combler l'écart avec les meilleurs.

Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren, aux côtés de Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, pendant que Sebastian Vettel, Ferrari, est interviewé
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Véritable surprise de la séance de qualifications, Fernando Alonso a arraché une inattendue septième place à Barcelone, samedi après-midi. Le chrono réalisé par le pilote McLaren démontre toutefois l'écart abyssal qui sépare encore son équipe des top teams, puisqu'il pointe à 1"899 de la pole position de Lewis Hamilton.

L'Espagnol a atteint la Q3 pour la première fois de la saison, et signé son meilleur résultat en qualifications depuis son retour dans l'écurie de Woking en 2015. Néanmoins, Alonso rappelle que les progrès doivent encore être conséquents pour que McLaren-Honda puisse se hisser au niveau des équipes qui sont en haut de la hiérarchie. Voir le motoriste japonais développer 50 chevaux supplémentaires avec son unité de puissance serait-il la clé ? "Je ne pense pas que 50 ce soit suffisant", rétorque le double Champion du monde. "C'est peut-être un peu plus que ça. J'espère que nous allons améliorer la situation, pas seulement du côté de la performance mais aussi avec la fiabilité, parce que parfois, nous aurions pu marquer des points et nous avons dû stopper la voiture."

Être dans le top 5 après le départ

À Barcelone, McLaren n'a pas dérogé à la tendance qui veut que toutes les équipes apportent des packages très fournis en évolutions. Alonso estime que les améliorations sur la MCL32 sont conséquentes et efficaces, mais que leur potentiel a d'abord été masqué par les déboires de la première séance d'essais libres, marquée par l'énorme défaillance du moteur Honda dès les premiers hectomètres.

Revenant sur sa prestation lors des qualifications, Alonso estime que deux facteurs différents lui ont permis de signer un si bon résultat. "Mon sentiment, c'est qu'il y a la voiture, car je n'ai rien fait de différent par rapport aux autres séances de qualifications, mais elle me donnait toujours la confiance pour attaquer", explique-t-il. "Les conditions étaient assez difficiles avec le vent, mais il n'y a eu aucun moment où j'ai perdu confiance, la voiture était très performante."

Pour que ce résultat ne reste pas un coup d'éclat, Alonso veut désormais le concrétiser en allant chercher ses premiers points de la saison en course. "C'est un circuit où il est très difficile de se suivre", rappelle-t-il, "donc si nous prenons un bon départ et que nous conservons cette position, je pense que les points sont une réelle possibilité. Je ne pense qu'au départ, comment doubler les Red Bull. Je veux être dans le top 5 dans les premiers tours."

Prochain article Formule 1
Technique - Ferrari répond aux évolutions de Mercedes

Previous article

Technique - Ferrari répond aux évolutions de Mercedes

Next article

Pirelli prévoit trois arrêts à Barcelone

Pirelli prévoit trois arrêts à Barcelone

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Fernando Alonso Shop Now
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités