Alonso juge inévitable la tension entre Hamilton et Rosberg

Avec une telle domination grâce à une monoplace supérieure à la concurrence, les problèmes de riches de Mercedes sont inévitables

Avec une telle domination grâce à une monoplace supérieure à la concurrence, les problèmes de riches de Mercedes sont inévitables. Forte de 140 points d’avance en tête du championnat des constructeurs, l’écurie allemande doit pourtant continuer à raisonner en équipe alors que seulement six Grand Prix ont été disputés à ce jour.

Mais à Monaco, la rivalité entre les deux pilotes a connu un nouveau temps fort avec une réelle polémique. Les relations entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg se sont refroidies un peu plus,

ce qui n’a pas été du goût de Niki Lauda

, même si tout a été mis en œuvre pour assurer un traitement d’équité au Britannique et à l’Allemand. L’équipe de Brackley s’est toujours refusé à imposer des consignes d’équipe, et il lui sera bien compliqué d’y avoir recours désormais, si elle devait changer d’avis sur le sujet. Mais il lui faut canaliser ses deux pilotes pour ne pas laisser la moindre opportunité à la concurrence.

La rivalité interne, Fernando Alonso l’a connue au plus fort en 2007 chez McLaren. C’était déjà avec un certain Lewis Hamilton. Pour l’Espagnol, la tension est inévitable et tout y contribue.

« Je pense que c’est normal, dans tous les sports, particulièrement en Formule 1 », a-t-il confié. « Il y a l’attention des médias, beaucoup de pression, des choses qui se passent à l’intérieur de l’équipe. Vous devez battre votre coéquipier pour obtenir le respect. Bien sûr s’il y a aussi une bataille pour le titre dans le garage, ça devient plus tendu et plus visible. »

Pour le moment, la situation est parfaitement transparente chez Mercedes, où les deux côtés du garage travaillent main dans la main. Chaque pilote a accès à toutes les données de son coéquipier. Une réalité qui disparaitra forcément avant la fin de la saison selon Alonso, qui ne croit pas à un partage des données lorsque sera venu le temps de la décision pour le titre.

« Je suis certain que s’ils connaissent d’autres moments difficiles dans l’année, tout sera séparé, mais j’espère qu’ils auront des bagarres propres et une belle lutte pour le championnat. Celui qui gagnera sera, espérons-le, le meilleur des deux et celui qui le mérite le plus. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Niki Lauda , Nico Rosberg
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités