Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
19 mars
-
22 mars
Événement terminé
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
92 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
107 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
120 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
148 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
155 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
169 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
176 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
212 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
226 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
239 jours

Alonso - Le "mystère" Mercedes de Singapour ne sera jamais expliqué

partages
commentaires
Alonso - Le "mystère" Mercedes de Singapour ne sera jamais expliqué
Par :
24 sept. 2015 à 15:45

Fernando Alonso affirme que les raisons qui expliqueraient l'effondrement soudain de Mercedes à Singapour ne seront probablement jamais connues. Simultanément, Pirelli a tenté jeudi de faire taire les rumeurs de complot.

Fernando Alonso, McLaren
Un mécanicien Lotus F1 Team avec des pneus Pirelli
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06
Paul Hembery, Directeur de la Compétition Pirelli
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06 devant son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06

Après une domination totale sur la saison 2015, les Mercedes W06 ont complètement raté le coche à Singapour le week-end dernier.

Plusieurs experts se sont demandés pourquoi Mercedes avait connu une telle baisse de régime, et certains ont même échafaudé une théorie selon laquelle Mercedes aurait délibérément fait pâle figure à Singapour.

Mercedes AMG croit avoir trouvé les réponses à ses ennuis de températures de pneus. Toutefois, Fernando Alonso croit qu’on ne connaîtra jamais la vérité. L’Espagnol est convaincu que cet incident est isolé et que les choses reviendront à la normale au Japon.

"Je crois que je serais étonné de constater que cela [la mauvaise performance à Singapour] représentait le véritable rythme des Mercedes", explique Alonso. "Nous sommes tous bien expérimentés, et nous n’avons jamais vu une voiture rouler une seconde plus vite que toutes les autres durant toute la saison, puis être soudainement trop lente de 1,5 seconde. C’est un mystère que nous ne comprendrons probablement jamais. C’est cela, la F1. Vous l’acceptez, ou vous la quittez".

Pirelli explique comment est effectuée la sélection de pneus

À Singapour, Pirelli a dû se défendre face aux suggestions émises par certains, affirmant que la firme italienne avait fourni des pneus totalement différents à l’écurie Mercedes AMG.

Dans une note envoyée aux médias jeudi au Japon, Pirelli explique comment son choix de pneus est effectué, et pourquoi un tel scénario est complètement invraisemblable.

Les pneus sont attribués au hasard aux écuries. Selon Pirelli, il impossible d’influencer la sélection des pneus afin de favoriser une écurie en lui fournissant une gomme de meilleure qualité. Chacun des 1700 pneus utilisés au cours d’un week-end de Grand Prix possède un code barre qui est intégré dans la structure du flanc du pneu, et qui ne peut être ni changé, ni modifié.

Le système informatisé de Pirelli rassemble au hasard les codes barres de pneus en groupes de quatre, deux pneus avant et deux pneus arrière, et cette liste est envoyée à la FIA. La FIA alloue ces trains de pneus aux écuries, encore une fois au hasard.

"Pirelli n’est pas du tout impliqué dans le processus de sélection", peut-on lire dans la note. "Cela signifie que l’entreprise italienne ne peut en aucune façon avoir une influence sur les pneus qui sont alloués aux écuries, ni même sur le moment où ils seront utilisés. Un processus de contrôle rigoureux assure que tous les pneus qui quittent l’usine sont identiques".

Paul Hembery, directeur de la compétition chez Pirelli, a ajouté : "Une fois que les pneus ont quitté l’usine de production, c’est la FIA qui a l’entière responsabilité d’allouer les pneus aux écuries et de décider du moment où ils seront utilisés".

Article suivant
Hamilton attend un "retour à la normale" à Suzuka

Article précédent

Hamilton attend un "retour à la normale" à Suzuka

Article suivant

Räikkönen prêt à aider Vettel dans la course au titre

Räikkönen prêt à aider Vettel dans la course au titre
Charger les commentaires