Alonso et McLaren pourraient faire face au dilemme de Honda à Suzuka

Fernando Alonso a déclaré que McLaren et Honda allaient faire face à un dilemme si jamais une évolution moteur était disponible pour le Grand Prix du Japon.

L'écurie a récemment connu une série de performances intéressantes à Singapour et en Malaisie, et l'objectif est clairement de viser de nouvelles Q3 et les points à Suzuka ce week-end. Cependant, la situation pourrait se compliquer si Honda offrait des chevaux supplémentaires avec une nouvelle évolution moteur.

Cela pourrait bien évidemment soulever des débats sur le point de savoir si l'augmentation de la puissance vaut la prise de pénalités moteurs, ou s'il est plus pertinent de continuer avec l'ancienne version afin de démarrer plus haut sur la grille dimanche.

S'exprimant sur la situation, Alonso a déclaré : "C'est le GP à domicile de Honda, donc nous voulons bien faire là-bas. Nous savons à quel point cette course est importante pour l'équipe. Environ 30 à 40% de nos ingénieurs sont Japonais, donc c'est un moment fort de l'année. Les familles sont là, les fans japonais [aussi], ils supportent notre équipe, donc c'est un week-end très spécial pour nous et nous pouvons être performants."

"S'il y a une nouvelle spécification moteur ou des améliorations, ça viendra avec une pénalité et nous partirons derniers. Donc il est difficile de savoir si nous souhaitons partir du fond de grille avec des chevaux supplémentaires, ou si nous voulons faire un week-end parfait et essayer de marquer des points. Nous verrons."

"Ça ne dépend pas de nous. Les ingénieurs Honda nous diront d'abord s'il y a une évolution qui est prête et si c'est le cas, s'il vaut mieux saisir cette opportunité ou pas. Nous verrons."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Circuit Suzuka
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags suzuka