Alonso n'a aucune garantie de participer au GP de Chine

Privé de Grand Prix à Bahreïn, où les médecins de la FIA ne lui avaient pas donné le feu vert suite à des blessures contractées lors de son accident spectaculaire à Melbourne, l'Espagnol ne prend rien pour acquis avant le rendez-vous de Shanghai. 

Alonso n'a aucune garantie de participer au GP de Chine
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Le garage de Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren, avec Stoffel Vandoorne, McLaren
Ron Dennis, Directeur Exécutif de McLaren et Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 sort de sa voiture après un énorme accident
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 subit un terrible accident

Fernando Alonso, qui a souffert d’un pneumothorax et de côtes cassées, met tout en œuvre pour pouvoir revenir dans le cockpit de la McLaren-Honda dès ce week-end. Mais il devra à nouveau suivre le protocole médical imposé par la FIA pour obtenir l’autorisation de retourner en piste. 

Lors du week-end de Bahreïn, Ron Dennis avait fait le forcing pour que la situation de son pilote soit réétudiée, en vain. Malgré la certitude du principal intéressé d’être en capacité de piloter à nouveau, le double Champion du monde ne prend aucun risque quant à la décision finale qui appartiendra à la FIA. 

"C’était décevant que l’on me dise que je ne pouvais pas courir à Bahreïn, mais j’ai totalement respecté la décision de l’équipe médicale de la FIA", souligne Alonso. "Si j’espère être de retour dans le cockpit vendredi, tant que je n’ai pas reçu le feu vert des médecins nous ne pouvons pas supposer quoi que ce soit, mais je continue à me préparer pour un week-end de course normal."

Vandoorne se tient prêt

À Sakhir, Stoffel Vandoorne a remplacé Alonso au pied levé, décrochant le premier point de McLaren-Honda cette saison. Une performance appréciée par celui qui était contraint de rester dans le stand, où il a vécu une expérience nouvelle. 

"Stoffel a fait du grand travail à Bahreïn, et même si Jenson [Button] a souffert de problèmes de fiabilité, c’était positif de voir les deux voitures bien rouler pendant le week-end. C’était aussi intéressant pour moi de vivre le week-end de course avec une perspective différente, ce qui m’a aidé à comprendre et apprendre différents processus, même si je préférerais courir !"

Dans l’attente de la décision finale des médecins de la FIA, Vandoorne sera à nouveau prêt à sauter, s’il le faut, dans le cockpit de la MP4-31. 

"Une fois encore, Stoffel se tiendra prêt jusqu’à l’examen médical de routine de Fernando jeudi, et ensuite seulement, nous nous préparerons comme d’habitude", précise Éric Boullier, directeur de course de McLaren. "Fernando a récupéré chez lui et s’est entraîné comme d’habitude. Nous espérons, comme lui, le voir revenir dans la voiture. Nous accepterons la décision, quelle quelle soit, et nous ferons avec."

partages
commentaires
Hamilton - "J'ai surmonté pire, c'est sûr !"
Article précédent

Hamilton - "J'ai surmonté pire, c'est sûr !"

Article suivant

Toro Rosso mise sur "deux ou trois évolutions majeures"

Toro Rosso mise sur "deux ou trois évolutions majeures"
Charger les commentaires