Alonso et Ocon veulent des réponses aux difficultés d'Alpine

Fernando Alonso et Esteban Ocon espèrent que l'équipe Alpine pourra "trouver des réponses" aux difficultés rencontrées lors du Grand Prix des États-Unis.

Le GP des États-Unis d'Alpine a été très décevant pour la formation française qui a vu ses deux pilotes, Esteban Ocon et Fernando Alonso, abandonner pour des problèmes sur l'arrière de leur A521. Toutefois, avant ces retraits, leur course respective n'était pas brillante.

Après avoir abîmé son aileron avant dans le premier tour à la suite d'un contact avec l'Alfa Romeo d'Antonio Giovinazzi, Ocon n'a pas eu le rythme pour rattrapper le terrain perdu. Alonso, de son côté, s'est embarqué dans une bagarre de rue avec Kimi Räikkönen puis Giovinazzi dans la lutte pour la dixième place. Finalement, il a dû mettre pied à terre en raison d'une casse de son aileron arrière.

Le double Champion du monde espère que l'équipe pourra trouver les raisons de ses difficultés au Circuit des Amériques, à la fois sur les courts et longs relais. "Espérons que nous pouvons trouver des réponses", a déclaré Alonso. "Je pense que lors de la course, la voiture était bien meilleure, je me sentais plus compétitif, j'étais assurément plus rapide qu'Alfa Romeo, Aston Martin, et même [Yuki] Tsunoda."

"En essais libres, nous n'étions pas aussi rapides [que dimanche], donc il y a eu bon pas en avant en course, mais ce n'était quand même pas aussi bien que Sotchi ou la Turquie, nous donc devons continuer à analyser. Probablement les bosses, la suspension est très particulière ici à Austin en raison des caractéristiques de ce circuit, donc c'est quelque chose que nous n'avons pas réussi à faire correctement, et nous allons essayer d'analyser et d'être dans notre meilleure forme au Mexique."

Ocon a ajouté qu'il ne s'attendait pas à ce qu'Alpine connaisse de telles difficultés après s'être montré plutôt compétitif au sortir de la trêve estivale. Austin a ainsi mis fin à une série de 15 courses consécutives dans les points pour la structure d'Enstone, le dernier résultat blanc remontant à l'ouverture de la saison à Bahreïn. "Nous ne nous attendions pas à avoir autant de mal. Nous avons dû nous battre avec la voiture pendant les essais, mais nous avons fait de bons progrès tout au long de chaque séance."

"Les qualifications n'ont pas été aussi bonnes que nous l'espérions, mais nous avons beaucoup amélioré la voiture par rapport aux EL1, et en course, nous avons encore eu de grosses difficultés. Nous devons étudier la situation et en revenir plus forts. Mais c'est un circuit très particulier, je dirais que la piste est très rude par rapport à toutes les autres. C'est assez bosselé. Donc il y a beaucoup d'aspects que nous allons examiner."

Lire aussi :

Avec Filip Cleeren et Jonathan Noble

partages
commentaires
Mercedes "en meilleure position" qu'avant au Mexique, selon Bottas
Article précédent

Mercedes "en meilleure position" qu'avant au Mexique, selon Bottas

Article suivant

Décès d'Antonia Terzi, l'ingénieure derrière le "nez de morse" Williams

Décès d'Antonia Terzi, l'ingénieure derrière le "nez de morse" Williams
Charger les commentaires