Alonso ouvre son compteur et récompense McLaren

Cela faisait onze Grands Prix que l'Espagnol n'était entré dans les points. Une attente aujourd'hui terminée, grâce au bon résultat décroché à Sotchi.

Alonso ouvre son compteur et récompense McLaren
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 avec de la peinture flow-viz sur l'aileron avant

Fernando Alonso attendait ça depuis le Grand Prix de Hongrie 2015. À Sotchi, l’Espagnol a enfin retrouvé le top 10, décrochant une sixième place venue récompenser une course solide et bien menée. Certes, le double Champion du monde a profité du grabuge du départ, passant entre les mailles du filet, mais il a ensuite livré une performance parfaite. 

En plus d’offrir de gros points à McLaren, qui ne comptait qu’une unité grâce à la dixième place de Stoffel Vandoorne à Bahreïn, Alonso a prouvé qu’il était de retour à 100% de sa forme physique. Le crash spectaculaire de Melbourne appartient bel et bien au passé, tandis que les bases sont posées pour enfin traduire en piste les progrès de l’écurie de Woking.

"Nous avons eu de la chance avec la situation au virage 2, nous avons gagné des places gratuitement avec les accidents", reconnaît Alonso. "Nous avions le rythme pour conserver cette position, nous avons le 5e meilleur tour. Les qualifications ont été un peu difficiles mais le rythme était normal aujourd'hui, et les points devraient devenir l'objectif permanent."

Course à l'économie

Alonso regrette néanmoins la grosse économie d’essence à laquelle il a été contraint, l’empêchant de pouvoir tout donner au volant. Un aspect de la course qui le frustre toujours énormément. 

"La voiture était bonne, mais nous avons économisé tant d'essence pendant la course... à un moment, j'ai décidé de faire un tour rapide, pour me réveiller. Nous avons de grandes attentes pour les courses à venir, nous avons bien exécuté notre week-end."

Pour Éric Boullier, ce résultat est avant tout vécu comme une récompense pour toute l’équipe, qui place également Jenson Button dans les points. 

"Je suis content pour les gars à l'usine, car tout le monde travaille très dur", précise le directeur de la compétition de McLaren. "Bonne stratégie, bon pilotage. Le rythme était là pour conserver nos positions, cette fois. Les qualifications ont été un peu décevantes, à un dixième des Red Bull en Q3. Fernando a arrêté d'économiser de l'essence en fin de course et on a vu son vrai rythme. Ce tracé ne nous convenait pas, surtout avec l'économie d’essence."

partages
commentaires
Kvyat - "Tout ce bazar est venu de moi"

Article précédent

Kvyat - "Tout ce bazar est venu de moi"

Article suivant

Magnussen marque les premiers points de Renault

Magnussen marque les premiers points de Renault
Charger les commentaires