Alonso partira du fond de grille en Autriche

Fernando Alonso devrait écoper de sa première pénalité moteur ce week-end à l'occasion du Grand Prix d'Autriche. Sur un circuit où McLaren-Honda s'attend de nouveau à souffrir, le pilote Espagnol devra utiliser au moins un cinquième composant sur son unité de puissance, quand le règlement limite ce chiffre à quatre pour la saison.

Sur le Red Bull Ring, McLaren dotera également sa MP4-30 d'un package aérodynamique largement évolué, avec notamment un nouveau nez, de nouveaux ailerons, un nouveau fond-plat et quelques autres modifications.

Motorsport.com a appris qu'une seule monoplace était prête à recevoir ces améliorations, et que c'est Alonso qui a été choisi pour rouler avec ces nouveautés.

Cette décision a été prise car le double Champion du Monde doit participer aux essais privés mardi prochain en Autriche, ce qui lui permettra de mieux évaluer le travail et de comparer au mieux ces nouvelles pièces. De plus, la dernière fois qu'un tel scénario s'est produit, en début de saison, c'est Jenson Button qui en avait été le bénéficiaire.

Un choix tactique

Malgré les espoirs nourris par ce nouveau package, McLaren ne s'attend pas à briller ce week-end, sur un tracé qui ne mettra pas les caractéristiques de la monoplace de Woking en valeur. C'est ce qui a mené l'écurie britannique à opter pour un changement de moteur pour Alonso, qui partira du fond de grille mais n'aura plus à purger cette pénalité lors du prochain Grand Prix à Silverstone.

Concernant Button, McLaren évalue encore la situation pour savoir si un changement de l'unité de puissance serait une bonne option. La décision devrait être prise après les Essais Libres de vendredi. 

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags autriche, moteur, pénalité