Alonso pénalisé sur la grille de départ à Suzuka

Fernando Alonso écopera d'une pénalité de 35 places sur la grille de départ du Grand Prix du Japon : McLaren-Honda a enfreint le couvre-feu dans la nuit pour changer l'unité de puissance de sa monoplace.

À l'issue des essais libres de vendredi, l'écurie a découvert une fuite hydraulique sur l'unité de puissance Honda de Fernando Alonso à Suzuka. Elle a dû procéder au remplacement de plusieurs composants pendant la nuit.

Honda a préféré remplacer l'intégralité du groupe propulseur sur la monoplace du pilote espagnol, qui utilisera son huitième moteur à combustion interne (ICE) de la saison, son dixième turbo, son dixième MGU-H, son huitième MGU-K, sa septième batterie et sa sixième unité de contrôle électronique.

Avec cette pénalité de 35 places sur la grille, les qualifications seront anecdotiques pour Fernando Alonso, qui s'élancera vraisemblablement depuis la dernière ligne dimanche. Le double Champion du monde ne sera pas le seul pénalisé puisque Carlos Sainz va lui aussi écoper d'une pénalité moteur (20 places), tandis que Valtteri Bottas reculera de cinq places suite à un changement de boîte de vitesses.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Circuit Suzuka
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags honda, moteur, pénalité, suzuka