Alonso : "Nous méritions ce point"

Alors que Honda évoluait à domicile à Suzuka, McLaren et Fernando Alonso ont échoué à la porte des points, non sans frustration.

Onzième à l'arrivée du Grand Prix du Japon, Fernando Alonso était plutôt déçu, estimant qu'il aurait mérité de terminer dans le top 10. Parti du fond de la grille en raison de pénalités moteur, le double Champion du monde a fait une belle course avec une stratégie payante, jusqu'à venir menacer Felipe Massa dans les derniers tours. Il n'a toutefois pas pu trouver l'ouverture sur le Brésilien.

"Je pense que nous le méritions", regrette Fernando Alonso en évoquant le point de la dixième place. "Nous partons 20e, nous finissons 11e. Belle remontée avec un seul arrêt et en prenant le départ en pneus usés. Nous méritions les points. Felipe était en difficulté avec ses pneus, la voiture de sécurité lui a permis de respirer, puis les leaders sont arrivés et lui ont aussi permis de respirer."

Une lutte face au pilote Williams qui a également déclenché une petite polémique, puisqu'elle s'est déroulée alors que les leaders revenaient sur les deux hommes. En ouvrant la porte à Lewis Hamilton mais pas immédiatement à Max Verstappen, Fernando Alonso a d'ailleurs attiré l'attention des commissaires, qui l'ont convoqué pour une explication ultérieure. "Hamilton menait, la Red Bull était deuxième", se souvient Alonso. "Je ne sais pas si j'ai attendu deux virages de trop ou de moins, mais ils ont fini premier et deuxième, donc ça n'a pas eu de gros impact."

"Ce n'était pas notre jour, malgré deux prestations très solides de Fernando et Stoffel", déplore pour sa part Éric Boullier, directeur de la compétition de McLaren. "Après les difficultés des qualifications, Fernando a piloté avec un engagement redoutable aujourd'hui, mais il a été malchanceux de ne pas marquer un point, malgré une poursuite passionnante derrière Felipe."

Alors qu'il ne reste plus que quatre Grands Prix à vivre dans la collaboration entre McLaren et Honda, Fernando Alonso promet de tout donner jusqu'à la fin de la saison : "Nous essaierons à nouveau à Austin. J'espère sans pénalité, et depuis notre place habituelle sur la grille. Et avec un peu plus de chance…"

D'ici là, les jours qui viennent devraient lui permettre de finaliser les derniers détails concernant son avenir, et sa prolongation attendue pour être l'an prochain au volant d'une McLaren-Renault. "Il y a deux semaines d'ici Austin, ce sera bien de prendre une décision finale", admet-il. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Sous-évènement Course
Circuit Suzuka
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Réactions
Tags suzuka