Alonso, qui visait le Top10, a poussé sa voiture pour rien!

Fernando Alonso prendra le départ de la quinzième position de la grille de départ du Grand Prix de Hongrie. L'Espagnol a offert aux caméramen et photographes une image fortement symbolique de la saison de McLaren Honda en mettant pied à terre dans la séance de Q2, contraint de pousser sa monoplace jusqu'à la pitlane suite à une panne électrique, dans l'espoir de pouvoir repartir pour une nouvelle vaillante tentative.

"Quand je suis arrivé au garage, on m'a dit qu'on ne pouvait pas reprendre la piste malheureusement, à cause d'une règle étrange", rigole pourtant Alonso dans le Parc Fermé, conscient d'avoir poussé son auto par une grosse chaleur pour rien.

 

 

"La voiture devait arriver par ses propres moyens, alors que parfois les autos arrivent même sur des camions plateaux et elles peuvent repartir", décrit Alonso, qui n'avait pas intégré la subtilité.

 

La grille de départ du GP de Hongrie

 

Le Double Champion du Monde est d'autant plus déçu qu'il était convaincu que le tracé lent du Hungaroring pouvait permettre à McLaren de décrocher sa meilleure qualification de la saison.

"C'est un mauvais timing clairement, car nous étions compétitifs; on s'attendait à se battre pour le top 10, et puis nous avons eu deux problèmes. On va investiguer tout ça et essayer de régler le problème pour demain."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Sous-évènement Qualifications
Circuit Hungaroring
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags fernando alonso, panne