Alonso veut régler son avenir avant Austin

Fernando Alonso veut que la question de son avenir en Formule 1 soit réglée avant le Grand Prix des États-Unis.

Malgré les rumeurs et sous-entendus qui laissent penser que Fernando Alonso va prolonger d'un an chez McLaren, le pilote espagnol assure que rien n'est encore gravé dans le marbre et qu'il doit encore être convaincu par son écurie. Le double Champion du monde s'est rendu à Woking la semaine dernière, mais il lui faut encore un peu de temps avant de prendre la décision de s'engager pour 2018.

"Le prochain break sera probablement le bon moment pour la décision finale", explique-t-il. "Je pense qu'entre la Malaisie et le Japon, nous serons occupés à travailler sur la piste. Mais après le Japon, ce sera probablement mon souhait, ma date butoir, pour prendre la décision et choisir ce que je sens être le mieux."

"Je veux être compétitif l'année prochaine. Je veux revenir sur les podiums. Je veux revenir pour la victoire, me battre pour le titre mondial, et j'ai encore besoin de certaines informations pour prendre cette décision. Mais en même temps, je reste optimiste, car McLaren est l'une des meilleures, si ce n'est la meilleure équipe dans l'Histoire de la F1. Je pense donc que nous avons tout pour que ça arrive."

En se séparant de Honda pour disposer en 2018 d'une unité de puissance Renault, McLaren pense avoir les capacités de hausser significativement son niveau de performances, mais Alonso estime que rien n'est acquis.

"Je pense que chaque équipe aura des doutes l'année prochaine, car il y a un minimum de changements au règlement", estime-t-il. "Mais en même temps, je pense que le rythme de développement a été très élevé cette année en raison du nouveau règlement, donc il y aura du développement supplémentaire pendant l'hiver."

"On peut aussi changer quelque chose dans les voitures que l'on n'aurait pas fait pendant la saison, donc il y aura toujours un certain risque pour tout le monde. Mais tous ces risques sont un petit peu moindres quand on est dans une grande équipe. Et comme je l'ai dit, McLaren a dominé la F1 pendant de nombreuses années, et les pires années, même quand ils avaient des problèmes en 2009, en 2011 quand ils avaient les pontons particuliers et des choses comme ça, ils continuaient à gagner deux ou trois Grands Prix par an. C'est pour cela que McLaren est une grande équipe."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags avenir, carrière