Alonso n'est plus pilote de F1 : "Une aventure fantastique"

partages
commentaires
Alonso n'est plus pilote de F1 :
Par : Basile Davoine
25 nov. 2018 à 16:18

C'est désormais une réalité, éphémère ou non : Fernando Alonso a disputé à Abu Dhabi ce qui pourrait être son dernier Grand Prix en Formule 1.

Fernando Alonso, McLaren, salue Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, à la fin de la course
Gil de Ferran, directeur sportif de McLaren, regarde la voie des stands alors que Fernando Alonso, McLaren MCL33, passe en piste
Fernando Alonso, McLaren MCL33, et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, font des donuts sur la grille
Fernando Alonso, McLaren, pose pour une photo avec son équipe sur la grille
Fernando Alonso, McLaren MCL33, fait un arrêt
Fernando Alonso, McLaren MCL33, devant Lance Stroll, Williams FW41, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18, et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Federica Masolin, Sky Italia et Will Buxton, FOM TV sur scène alors que Fernando Alonso, McLaren dit au revoir aux fans
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren dit au revoir aux fans

Nul ne sait, pas même lui, si ce 312e Grand Prix en Formule 1 était véritablement le dernier, mais Fernando Alonso l'a abordé de la sorte. Fidèle à lui-même, et malgré une monoplace au niveau de performance en berne, l'Espagnol a donné le meilleur jusqu'au drapeau à damier. Lâcher les chevaux du moteur Renault n'aura pas suffi à décrocher une place dans les points, mais l'essentiel est désormais ailleurs, bien au-delà d'une anecdotique 11e place. 

Lire aussi:

Le double Champion du monde l'a avoué il y a quelques jours, il ignore à quel point le risque de s'ennuyer pourrait l'affecter l'année prochaine, mais ses projets restent nombreux, avec notamment un programme en WEC et une deuxième tentative aux 500 Miles d'Indianapolis. En attendant de penser à ces nouvelles échéances, l'Espagnol peut savourer les nombreux hommages récoltés ce dimanche, bien qu'il se dise gêné par cette situation.   

"Je suis très surpris, j'ai couru avec de grands champions, avec Michael [Schumacher], avec Jenson [Button], et personne n'a eu tout ce que j'ai reçu ce week-end. Je ne peux suffisamment remercier tout le monde", assure-t-il.

Quelques minutes plus tôt, après un tour d'honneur qui restera dans l'Histoire, mené aux côtés de Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, il avait lâché : "Tant que je ne deviens pas commentateur comme certains anciens pilotes de Formule 1, ça ira ! C'était un plaisir de courir avec ces champions, un privilège. Merci à tous, je serai toujours fan de F1."

"Peut-être..."

Situation étonnante et paradoxale que de voir un pilote ayant marqué son sport pendant 17 années s'en aller avec un point d'interrogation qui subsiste. Beaucoup de choses ont été dites sur la situation d’Alonso : manque d’opportunités de disposer d’une monoplace capable de jouer la gagne, ou véritable souhait d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs ? Quoi qu'il en soit, cette page-là se tourne ce dimanche

Ce sera un bon souvenir, une aventure fantastique depuis un très jeune âge", assure-t-il. "Je me suis toujours battu, dans toutes les circonstances, dans toutes les voitures. Je venais d'un pays sans traditions [en sport auto], mon père n'était pas pilote, ils ont tous été surpris. Je suis content, content d'un dernier week-end émouvant, de ce que la F1 et mon équipe ont préparé pour moi. Je reviendrai en touriste, peut-être en commentateur, on verra !"

Lire aussi:

"Je ne pense pas à revenir pour l'instant, c'est sûr. On verra comment ce sera l'an prochain. J'ai besoin d'une pause l'an prochain, de défis différents, je veux remporter la Triple Couronne. Peut-être qu'en 2020, je ressentirai le besoin d'une saison complète en IndyCar ou en Formule 1, ou peut-être que je prendrai tellement de plaisir l'an prochain que je ne reviendrai pas."

 

 

Article suivant
Diaporama - L'accident de Hülkenberg à Abu Dhabi

Article précédent

Diaporama - L'accident de Hülkenberg à Abu Dhabi

Article suivant

Stroll au volant de la Force India dès mardi

Stroll au volant de la Force India dès mardi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Course
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine