Alonso sait qu'une pénalité moteur est "inévitable" cette saison

Fernando Alonso ne se fait aucune illusion et estime que son équipe ne pourra pas éviter les pénalités moteur.

En raison de son début de saison difficile, McLaren a déjà utilisé deux éléments sur ses unités de puissance pour ce qui est de l'ICE (moteur à combustion), du MGU-H (système de récupération d'énergie) et du turbo. Batteries et systèmes de contrôles électroniques ont déjà été changés également sur la monoplace du pilote espagnol.

Chaque pilote ne peut utiliser que quatre éléments durant la saison pour chacun de ces composants qui constituent l'unité de puissance, avant d'encourir une pénalité sur la grille de départ. Une situation qui s'annonce inévitable selon Alonso.

"En effet ça ne va pas bien. Nous ne suivons pas l'ordre normal des choses", a confirmé le double Champion du Monde à ce sujet. "Nous sommes prêts. Nous savons que dans quelques courses nous partirons depuis le fond de la grille et que nous aurons des pénalités. Mais ce sont les tests. Nous essayons d'apprendre et de trouver des solutions."

"Oui, nous serons pénalisés. Je ne sais pas quand, mais nous le serons."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags moteur, pénalité