Alonso dans le top 10 : "Je ne m'y attendais pas"

Fernando Alonso se réjouit d'avoir atteint la Q3 en qualifications à Bahreïn, et visera le top 10 en course, dimanche.

Alonso dans le top 10 : "Je ne m'y attendais pas"

Plutôt en retrait depuis le début du week-end, notamment par rapport à son coéquipier Esteban Ocon, Fernando Alonso a rappelé à ceux qui en doutaient qu'il savait toujours bondir au moment où ça compte le plus. Pour sa première séance de qualifications en Formule 1 depuis 2018, le double Champion du monde a répondu présent, porté par l'adrénaline mais aussi, peut-être, par le fait d'être rapidement devenu le seul à cultiver les espoirs d'Alpine samedi après-midi à Bahreïn. L'écurie française a en effet perdu Ocon dès la Q1, piégé par un drapeau jaune dans sa deuxième tentative.

Lire aussi :

Au rendez-vous, Alonso a fait son bonhomme de chemin : septième en Q1, neuvième en Q2, il s'est donc offert une place en Q3. Et s'il sait qu'il la doit aussi au risque pris par certains dans leur choix de pneus, il ne boude pas son plaisir. Pour clore ce bel après-midi, il a délogé Lance Stroll en fin de Q3 pour s'adjuger une prometteuse neuvième place sur la grille de départ. L'Espagnol n'en demandait visiblement pas tant.

"Je ne m'y attendais probablement pas", assure-t-il au micro de Sky Sports. "Le week-end a été difficile, je manque un peu de confiance avec l'arrière de la voiture. La performance au freinage était aussi très différente par rapport aux essais [hivernaux]. Bien sûr, c'était la première séance de qualifications de l'année, et on ne sait jamais à quoi s'attendre. Mais je suis content d'être neuvième."

S'il n'espérait pas faire aussi bien, Alonso confie tout de même qu'il avait "beaucoup d'espoir pour les qualifications" compte tenu des circonstances. "La direction du vent a changé, la température a baissé, j'ai pensé que ça pourrait être une bonne aide pour mon style de pilotage", explique-t-il. "Je suis donc arrivé en confiance pour les qualifications, mais c'était mieux que prévu."

Fernando Alonso, Alpine A521

"Maintenant il faut penser à la course, car comme aujourd'hui, il y aura beaucoup de choses à faire pour la première fois : premier départ, premier virage, essayer de se tenir à l'écart des problèmes, puis les arrêts au stand. Ce sera comme une nouveauté de refaire des arrêts en deux secondes. Il y a de nombreuses choses que je dois faire pour la première fois demain, j'ai hâte."

"Faire 57 tours de suite, ce sera aussi une première, je n'ai jamais fait ça lors des essais. Mais je serai heureux si nous marquons des points. Le top 10 est l'objectif. Je suis conscient qu'il y a des pilotes derrière moi qui ont plus de rythme que nous, car ils ont essayé de se qualifier en pneus mediums et ça n'a pas marché. Mais ils sont probablement plus rapides. Si nous prenons un bon départ, que la stratégie est bonne, alors un top 10 est possible."

De retour dans le grand bain, Fernando Alonso a en tout cas pris du plaisir. "En qualifications, avec ce type de pneu et leur pic de performance, avec peu de carburant, l'adrénaline et le plaisir sont incroyables", assure-t-il. "En course moins, pour être franc, car il faut avoir son propre rythme avec la gestion des pneus."

Directeur de la compétition au sein de l'écurie tricolore, Davide Brivio tire un bilan logiquement "partagé" de cette première séance de qualifications de la saison.

"Du côté positif, c’était agréable de voir Fernando entrer en Q3 et c’est un bon début de saison pour lui", estime-t-il. "Cependant, Esteban a manqué de réussite en ne pouvant pas aller plus loin que la Q1 avec ce drapeau jaune ruinant sa deuxième tentative. Le potentiel était là pour obtenir un bon résultat d’équipe. Il y a une course demain et nous essaierons d’attaquer encore plus. Nous avons progressé sur chaque séance jusqu’ici ce week-end, donc attendons de voir ce qu’il se passera lorsque les feux s’éteindront."

partages
commentaires
Éliminé en Q1, Vettel est "contrarié et en colère"
Article précédent

Éliminé en Q1, Vettel est "contrarié et en colère"

Article suivant

Pierre Gasly surpris par sa cinquième place à Bahreïn

Pierre Gasly surpris par sa cinquième place à Bahreïn
Charger les commentaires