Alonso - "Un impact d'une force de 40G"

Lors du Grand Prix d'Autriche, Fernando Alonso n'a rien pu faire pour éviter la Ferrari de son ancien équipier, Kimi Räikkönen. La MP4-30 de l'Espagnol a littéralement escaladé la monoplace de Iceman, et les deux pilotes se sont retrouvés passagers d'une situation sur laquelle ils n'avaient plus aucun contrôle.

"J'avais pris un bon départ et j'avais gagné des positions," raconte Alonso sur le site officiel de la F1. "Je devais être quatorzième, quelque chose comme ça. Kimi se trouvait devant moi dans le virage 2, puis il s'est mis à patiner. J'ai tout de suite essayé de passer, à gauche et à droite."

"Mais à un moment donné, il a perdu la voiture sur la gauche, et je me trouvais précisément à gauche à cet instant! Nous nous sommes retrouvés dans le mur et j'ai eu de la chance de ne pas heurter son casque. J'ai revu les images, je freinais tant et plus mais mes roues étaient déjà dans les airs."

Lire aussi : McLaren modifie son programme d'essais privés

"Heureusement, nous allons très bien tous les deux. C'était un incident de course, bien qu'un peu étrange. Je me suis simplement trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment. Je crois qu'il était déjà en cinquième lorsqu'il a perdu le contrôle donc il n'avait plus beaucoup d'adhérence."

Alonso insiste : il lui était impossible d'éviter l'accident. "Kimi était vraiment lent, j'essayais de passer des deux côtés mais j'étais à gauche lorsqu'il est sorti de la piste. Si je m'étais trouvé à droite, je ne l'aurais peut-être même pas touché! Ce n'est pas de chance."

Un impact proche de 40G

Le pilote McLaren ajoute qu'il se trouvait bien trop proche pour éviter un choc qui fut tout de même conséquent. Alonso explique qu'il était assez inquiet pour Räikkönen au moment où il se trouvait suspendu dans les airs, au-dessus de la Ferrari.

"Je ne l'ai pas touché avant l'impact, mais j'étais à peine à 5 mètres. Je me suis rapidement retrouvé dans les airs et je n'avais aucune idée de ce qui venait d'arriver. J'ai baissé le regard et j'ai constaté que l'autre voiture était en dessous de moi. Je me suis alors précipité pour voir comment allait Kimi."

"Moi, j'ai eu un peu mal aux genoux, mais ça va. Je pense que nous avons subi un impact d'une force de 40G, cela pèse un peu sur le corps. Je suis donc soulagé de constater que nous sommes en forme."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags accident, autriche, choc, fernando alonso, honda, impact, kimi raikkonen, mclaren, reaction