Alonso : "Un sentiment incroyablement fort à Singapour !"

Fernando, à Singapour, vous avez décroché votre premier podium cette saison et la première victoire de l’équipe en deux ans

Fernando, à Singapour, vous avez décroché votre premier podium cette saison et la première victoire de l’équipe en deux ans. Qu’avez-vous ressenti ?


J’étais vraiment très heureux ! Nous avons eu un début de saison difficile ; se battre pour la victoire il y a encore quelques mois me semblait totalement impossible mais l’équipe n’a pas relâché ses efforts, nous n’avons jamais baissé les bras. Dès les premiers essais à Singapour nous étions dans le rythme, la voiture réagissait bien et nous avions donc de grands espoirs. Les qualifications ont été ensuite une grande déception mais en course, la chance a tourné et nous avons finalement réussi à nous imposer ! C’était un sentiment très fort et je tiens encore à remercier tous les membres de l’équipe pour tous leurs efforts ces derniers mois car c’est grâce à eux que cette victoire a été possible !

Pensez-vous qu’à Fuji également la R28 puisse se montrer compétitive ou cela était-il propre aux caractéristiques du circuit de Singapour ?


Il est vrai qu’un circuit urbain est toujours très particulier. Votre niveau de performance repose bien entendu sur le niveau de compétitivité de votre monoplace, mais aussi sur vos réglages et votre capacité à prendre des risques. Nous avons travaillé pour développer de nouvelles pièces pour Singapour, mais aussi pour les trois dernières courses du championnat et je pense donc que nous pourrons être dans le rythme à Fuji. Nous ferons notre maximum pour que cela soit le cas et nous essaierons de profiter autant que possible des premiers essais du vendredi.

Quels seront les points de réglages sur lesquels vous devrez vous montrer vigilant ?


Le circuit comprend une très longue ligne droite et les appuis aéros seront une fois encore déterminants. Il y a également plusieurs enchaînements de virages à moyenne et basse vitesse ; les cinq derniers virages notamment s’abordent en seconde. L’équipe aura donc fort à faire pour déterminer le niveau d’appuis embarqués et le grip mécanique qui sera important surtout dans les secteurs lents. Nous aurons sans doute un programme de travail très similaire à celui que nous déroulons habituellement pour un circuit où nous ne roulons qu’une fois par an.

Quelles sont vos ambitions pour ce Grand Prix du Japon ?


Après notre victoire à Singapour, toute l’équipe a forcément envie de revivre ça dès que possible. Nous devons rester concentrés et essayer de retrouver notre niveau de performance de Singapour pour pouvoir essayer de nous battre aux avant-postes. Je reste cependant lucide, les Ferrari et les McLaren seront difficiles à aller chercher mais nous ferons notre maximum pour marquer autant de points que possible, la lutte pour la quatrième place aux constructeurs reste très serrée !

Source : ING Renault F1 Team

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités