Alonso : "Une grande source de motivation de courir en France"

Fernando, une superbe qualification à Montréal où vous pouviez viser le podium

Fernando, une superbe qualification à Montréal où vous pouviez viser le podium. Sans doute d’autant plus frustrant de ne pas avoir vu l’arrivée de ce Grand Prix ?


C’est clair que nous avons raté une belle occasion de marquer de gros points à Montréal mais il faut positiver et continuer d’avancer. Notre niveau de performance était ce week-end là encore en progrès et il faut justement maintenant poursuivre notre effort car on voit que cela en vaut vraiment la peine.

Vous vous préparez maintenant à disputer le Grand Prix national de Renault. Est-ce un peu spécial pour vous de courir ici, à Magny-Cours ?


Oui forcément. Il y a toujours dans les tribunes beaucoup de collaborateurs Renault et ils portent fièrement les couleurs de l’équipe. C’est une grande source de motivation ! En plus, c’est le Grand Prix de France et l’équipe est française, j’ai donc forcément envie de faire une belle course ici et je ferai mon maximum !

En termes de mise au point, quelles sont les principales exigences de ce circuit ?


C’est un circuit qui peut se révéler sélectif car la voiture doit être performante dans toutes les sections du circuit pour faire un bon chrono. Il y a quelques virages rapides et des changements de directions brutaux, des freinages importants et des secteurs qui requièrent une bonne reprise. La température est généralement assez élevée, il faudra donc trouver un réglage qui permettra d’exploiter les pneus au mieux et d’optimiser l’équilibre général de la voiture. Je n’ai pas d’inquiétude particulière, nous travaillerons sur ces différents points dès les premiers roulages.

L’équipe a poursuivi son programme de développement à Barcelone la semaine dernière. Quelles sont donc vos attentes pour cette huitième épreuve ?


Oui, nous avons tourné trois jours à Barcelone la semaine dernière. Il s’agissait de valider certaines des dernières évolutions, notamment aérodynamiques et mécaniques, prévues pour le Grand Prix de France et les prochaines courses. Cela s’est bien passé, l’équipe a enregistré beaucoup de données et j’espère que nous verrons ce week-end de nouveaux progrès. C’est important pour le moral des troupes et nous avons encore beaucoup à faire pour nous rapprocher des meilleurs. Je suis confiant et je sais que dans tous les cas, je ferai mon maximum pour tirer le meilleur de ma monoplace et me faire ma place en course !

Source : ING Renault F1 Team

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités