Alonso juge que Verstappen a "la bonne approche" face à la pression

Fernando Alonso estime que la façon dont Max Verstappen aborde sa première saison de lutte pour le titre, et notamment la gestion de la pression, constitue "la bonne approche".

Du haut de ses 40 ans et de ses 18 saisons passées en Formule 1, Fernando Alonso fait partie des pilotes les plus expérimentés du plateau et a quasiment tout connu, des luttes pour d'obscures positions en fond de classement aux batailles pour le titre mondial. De titre mondial, il n'en est évidemment pas question pour lui en 2021, le combat pour cette ligne de palmarès ayant rapidement été accaparé par Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Si les qualités et le pédigré du Britannique, septuple Champion du monde, sont bien connus dans un tel contexte, lui qui a vécu dès sa première saison la cruelle désillusion d'une défaite sur le fil, le Néerlandais est de son côté confronté pour la première fois à la pression de jouer un championnat. Et, même si l'expérience de celui qui a fait ses débuts en F1 à 17 ans est désormais importante, la manière dont Verstappen gère ce poids nouveau sur ses épaules est saluée par Alonso.

"Ouais, il semble mieux gérer la pression que d'autres, et je... Tout le monde est différent, mais il semble que pour lui, ce n'est pas un gros problème, vous savez, chaque week-end, et il prend course après course. Je crois donc qu'il s'agit de la bonne approche pour les courses qui restent", a expliqué le pilote Alpine en conférence de presse ce jeudi à l'Istanbul Park, lieu de la 16e manche de la saison.

Quand un parallèle lui est présenté entre l'âge actuel de Verstappen, à savoir 24 ans depuis quelques jours, et le sien au moment où il s'apprêtait à décrocher son premier titre mondial, en 2005, Alonso ajoute d'autres dimensions à cette comparaison : "J'avais 24 ans et je me battais pour mon premier Championnat du monde contre un septuple Champion du monde, c'était Michael [Schumacher]. Et aujourd'hui, c'est Lewis. Nous avions les tribunes toutes bleues à Barcelone. Et aujourd'hui, nous avons tout en orange à Zandvoort. Donc je crois qu'il y a beaucoup de similitudes cette année. Attendons de voir comment il termine."

Comparaison entre Alonso et Verstappen au jour de leurs 24 ans

Spain Fernando Alonso   Netherlands Max Verstappen
4 Saisons 7
Minardi (2001)
Renault (2003-05)
Écuries Toro Rosso (2015-16)
Red Bull (2016-2021)
62 Départs en Grand Prix 134
7 (11,3%) Poles 11 (8,2%)
7 (11,3%) Victoires 17 (12,7%)
17 (27,4%) Podiums 53 (39,5%)
4e (2004) Meilleure position finale au champ. 3e (2019, 2020)

Lui-même interrogé sur une attitude qui semble globalement détendue en dépit de la lutte serrée avec Hamilton, Verstappen a déclaré : "Je fais toujours de mon mieux et je sais que l'équipe aussi, et si l'on termine premier à la fin de l'année, ce sera évidemment un accomplissement incroyable, et c'est pour ça que l'on travaille, non ? Mais même si nous terminions deuxième, je crois que ce serait quand même une grande saison. Au final, ça ne va vraiment pas changer ma vie. J'adore ce que je fais et je pense que c'est très important. Pour moi il n'y a pas vraiment de quoi s'inquiéter."

"Je sais que mon équipe fait du mieux qu'elle peut. Et ils attendent ça de moi, et j'essaie toujours de tirer le meilleur. Nous sommes pleinement investis pour essayer de réussir ensemble. Mais on ne peut pas forcer les choses. Il faut juste bien travailler ensemble, puis nous verrons à la fin de la saison ce que ça donne. Est-ce que ce sera premier ou deuxième ? Nous ne le savons pas."

Lire aussi :

Avec Luke Smith et Alex Kalinauckas

partages
commentaires

Related video

En kilt à Istanbul, Hamilton veut ouvrir les esprits

Article précédent

En kilt à Istanbul, Hamilton veut ouvrir les esprits

Article suivant

Hamilton a discuté avec Ferrari mais ne regrette rien

Hamilton a discuté avec Ferrari mais ne regrette rien
Charger les commentaires