Alonso : "Le week-end est fini pour nous"

Fernando Alonso ne cache pas son amertume après avoir perdu un probable passage en Q3 lorsqu'il est tombé sur une monoplace au ralenti.

La FIA s'était montrée très claire par la voix de son directeur de course Michael Masi : il n'est pas acceptable que des monoplaces roulent au ralenti dans les deux derniers virages du Red Bull Ring pour laisser partir celles de devant et se ménager un tour clair. Or, c'est exactement ce qui s'est produit lors des qualifications du Grand Prix d'Autriche ce samedi.

Lire aussi :

Particulièrement compétitif ce week-end avec le troisième chrono en Q1, où il était près de six dixièmes plus rapide que son coéquipier Esteban Ocon, Fernando Alonso était bien parti pour atteindre le top 10 et jouer une bonne position sur la grille en Q3. Un groupe de trois monoplaces était toutefois au ralenti dans les deux derniers virages, et il a buté sur la dernière d'entre elles, celle de Sebastian Vettel. Alonso a ainsi été contraint de freiner plus que de raison au dernier virage et a vu la Q3 lui échapper pour trois dixièmes, classé 14e.

Il est fort possible que des pilotes soient pénalisés à la suite de cet incident qui représente une infraction claire aux directives de Michael Masi, mais cela ne consolera aucunement le double Champion du monde, manifestement résigné pour la course à venir.

"Peu importe désormais ce qui leur arrive", lâche le pilote Alpine au micro de la chaîne DAZN. "Ils vont être pénalisés, et alors ? Nous allons manquer la cinquième ou la sixième place lors du Grand Prix demain, car c'est de loin la meilleure voiture que nous ayons eue en qualifications de toute l'année. Nous étions troisièmes en Q1, je pense que j'aurais été troisième ou quatrième en Q2 et probablement cinquième ou sixième en Q3."

"Forcément, partir cinquième ou partir quatorzième, c'est beaucoup de points ou pas de points du tout, parce qu'on ne remonte pas si facilement ici. J'imagine donc que le week-end est fini pour nous. Quoi qu'il arrive aux autres, comme je l'ai dit, les plus grandes conséquences ne sont que pour nous. Même si [Vettel] est dernier… Imaginez qu'il ait une pénalité et parte 20e. Soit, mais nous sommes passés de 10-12 points à zéro…"

Rappelons qu'Alonso a connu un regain de forme notable récemment en marquant 14 points lors des trois derniers Grands Prix en date, quand son coéquipier Ocon a enregistré trois scores vierges. Le Français s'élancera 17e ce dimanche.

partages
commentaires
Bottas convoqué par les commissaires du GP d'Autriche

Article précédent

Bottas convoqué par les commissaires du GP d'Autriche

Article suivant

Russell compare son tour de Q2 à "une pole position"

Russell compare son tour de Q2 à "une pole position"
Charger les commentaires