AlphaTauri espère garder Gasly : "Nous avons besoin d'une référence"

La décision reviendra à Red Bull, mais AlphaTauri souhaite ardemment conserver Pierre Gasly dans ses rangs pour la saison 2022.

AlphaTauri espère garder Gasly : "Nous avons besoin d'une référence"

Red Bull assure depuis un petit moment déjà que la question des pilotes pour 2022, aussi bien dans son écurie principale que chez AlphaTauri, ne sera pas abordée avant le cœur de l'été, au plus tôt. Soumis à la décision de la maison mère, Franz Tost a toutefois un ardent désir : conserver Pierre Gasly en 2022.

Pour le directeur de l'écurie italienne, la présence du Français est non seulement une garantie de résultat mais aussi celle de disposer d'un profil parfait pour coller au changement de politique mis en place par le giron autrichien. Désormais, la structure de Faenza n'a plus comme unique objectif de préparer les pilotes pour Red Bull Racing mais doit aussi viser des résultats plus ambitieux. C'est ainsi que le Français a été maintenu dans son baquet pour 2021, tout en permettant à Yuki Tsunoda de faire ses débuts à ses côtés. Un attelage qui plaît donc à Tost et qui prend selon lui tout son sens.

Lire aussi :

Sur le plan des résultats, Gasly fait briller une équipe dans laquelle il est parfaitement épanoui et qui lui a permis de décrocher l'an dernier sa première victoire en Formule 1. Il y a quelques jours seulement, il s'est offert un nouveau podium avec la troisième place obtenue au terme du Grand Prix d'Azerbaïdjan, lui qui s'est également qualifié à quatre reprises dans le top 6 lors des six premiers rendez-vous de la saison. Il a également marqué des points à chaque course, excepté la manche d'ouverture à Bahreïn.

"La troisième place [à Bakou] était très importante pour lui et pour sa confiance en lui", explique Franz Tost à Motorsport.com. "Pierre a toujours fait du bon travail, mais nous n'avons pas pu lui donner une très bonne voiture à Portimão, ni vraiment à Barcelone. Cependant nous sommes revenus à Monaco, et à Bakou aussi. Il répond présent, et pour moi il fait partie des meilleurs pilotes car il tire tout de la voiture, il ne fait pas d'erreur et il ramène des points."

"J'espère qu'il va rester avec nous. Nous verrons, avec le plafonnement des budgets, si nous pouvons lui fournir une voiture compétitive. Et puis il n'y a aucune raison de changer. Dans tous les cas, c'est Red Bull qui décide qui pilote. C'est important. Surtout l'année prochaine, avec la nouvelle réglementation. Nous avons besoin d'une référence, nous devons savoir quelle direction prendre avec les réglages de la voiture. Ce n'est pas possible de le faire avec deux jeunes pilotes ou deux pilotes inexpérimentés."

Fin mai, le conseiller spécial de Red Bull, Helmut Marko, rappelait qu'il n'y avait aucune précipitation à avoir sur cette question"Si j'ai bien les choses en tête, le contrat de Gasly court encore sur deux ans", précisait l'Autrichien. "C'est un contrat qui nous permet de le placer chez Red Bull ou AlphaTauri. C'est la même chose qui s'applique : nous ne pensons pas aux pilotes [2022] pour le moment. Nous y réfléchirons durant l'été puis nous prendrons les décisions."

Le week-end exemplaire réalisé par Pierre Gasly à Bakou illustre à lui seul le niveau atteint par le pilote tricolore, qui a notamment tenu en course et décroché la troisième place en profitant des opportunités alors qu'il souffrait lui-même de problèmes techniques sur son unité de puissance.

"Des EL1 jusqu'à la course, il a toujours eu la vitesse", souligne Franz Tost. "Pierre était toujours parmi les cinq ou six premiers. Il devait prendre soin des pneus, des freins, de la consommation d'essence. Et nous étions toujours du bon côté, nous voulions en avoir sous le pied pour la fin de course. Je dois dire que nous avons été chanceux de ne pas avoir été impliqués dans le moindre incident. Pierre a géré les départs et les premiers tours de manière vraiment très professionnelle, car le duel avec Leclerc était assez rude. Et il a pu ramener cette troisième place."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Mercedes doit trouver la recette pour ses deux pilotes
Article précédent

Mercedes doit trouver la recette pour ses deux pilotes

Article suivant

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1
Charger les commentaires