Alpine a "une chance" de Q3 selon Alonso

Fernando Alonso fait preuve d'optimisme à la suite d'une performance encourageante en essais libres à Bakou.

Alpine a "une chance" de Q3 selon Alonso

Avec la sixième place des Essais Libres 2 du Grand Prix d'Azerbaïdjan, Fernando Alonso a des motifs d'optimisme légitimes. Le double Champion du monde avait à peine une demi-seconde de déficit sur le meilleur temps réalisé par Sergio Pérez et n'était devancé dans ce classement que par les Red Bull, les Ferrari et l'AlphaTauri de Pierre Gasly.

"C'était un bon vendredi", se délecte Alonso, de retour sur une piste de Bakou où sa dernière venue constitue à ses yeux le meilleur Grand Prix de sa carrière, septième au volant d'une McLaren endommagée en 2018. "Bien sûr, sur un circuit urbain, il faut gagner en confiance. Il faut faire un vendredi propre en EL1, en EL2, avec autant de tours que possible. Je pense que nous avons atteint l'objectif du nombre de tours. Nous avons effectué le programme. Je pense qu'il reste du potentiel à libérer dans la voiture ce soir pour aller plus vite demain. Mais jusqu'à présent, je suis content de ce début de week-end."

"Nous sommes venus ici avec des incertitudes après Monaco. Nous étions en difficulté là-bas, et c'est un autre circuit urbain, il fallait donc vérifier si nous allions connaître un week-end compétitif ou non. On dirait que ça va pour nous, que la voiture fonctionne bien. Nous sommes donc raisonnablement satisfaits. Mais comme je l'ai dit, on veut toujours peaufiner la voiture et l'équilibre, et on peut aller plus vite le lendemain. Je pense que ça va être pareil pour tout le monde, mais nous essaierons de faire notre travail."

Lire aussi :

Esteban Ocon, pour sa part, a pris la neuvième place à trois dixièmes de son coéquipier, et n'était pas ravi du comportement de l'Alpine A521. "Dans l’ensemble, nous avons connu une bonne journée en comprenant beaucoup de choses et en récoltant de précieuses données, notamment sur les longs relais", commente le Français. "Il y a évidemment des sujets que nous devons analyser ce soir, mais les deux monoplaces ont terminé dans le top 10 cet après-midi. De mon côté, je n’étais pas complètement satisfait de la voiture, mais nous savons quelle direction prendre pour la suite du week-end. C’est positif et nous devrons poursuivre sur cette dynamique demain."

Quel objectif avoir, ce samedi ? Pour Alonso, c'est clair : "L'objectif est toujours d'être en Q3 et d'essayer de prendre le départ dans le top 10. Je pense qu'il y a une chance de le faire vu le potentiel affiché aujourd'hui ; essayons d'en faire un bon samedi." L'écurie tricolore compte actuellement cinq Q3 sur dix possibles depuis le début de la saison.

partages
commentaires
Ferrari n'est "clairement pas aussi rapide qu'à Monaco"
Article précédent

Ferrari n'est "clairement pas aussi rapide qu'à Monaco"

Article suivant

Vasseur impressionné par les débuts de Pourchaire en F2

Vasseur impressionné par les débuts de Pourchaire en F2
Charger les commentaires